10
Commentaires

Confinement total ? Rumeurs et démentis

Dimanche après-midi, des messages circulant sur les messageries privées, et aboutissant aussi dans celles des journalistes, émergeaient sur les réseaux sociaux... ainsi que dans le JDD, chez Reuters puis dans un article du Parisien, annonçaient un confinement total de la population. L'Elysée et le gouvernement démentaient très fermement, sans convaincre, alors qu'une annonce d'Emmanuel Macron est prévue à 20h. Trajectoire d'une prédiction.

Commentaires préférés des abonnés

Le con finement total. Il s'assume enfin.

Irresponsables, inconscients , les promeneurs du canal ?

Que ferions-nous, à leur place, par un beau jour de presque printemps ?


Et puis il est si difficile de se représenter le danger.

Au moins, quand on prend un méchant coup de soleil, cela se voit et(...)

Approuvé 5 fois

Exact, on observera peut-être des comportements sérieux le jour où les médias inviteront des gens sérieux.

C'est alors seulement que sera éventuellement admissible une éventuelle critique de la population.

Les Parisiens n'ont pas été plus incohérents q(...)

Derniers commentaires

La "Start-up nation" , son "manager" et ses "bullshity actions" , quid des migrations des "télé-travailleurs" dans les campagnes peu touchées , quid du "confort" et de la raison ? Des mesures franches prenant exemple sur le fiasco du cas italien et sur les mesures "autoritaires" chinoises auraient du éveiller un brain-storming actif depuis le début et des actions efficaces de renforcement. 

Et ces "stupides" élections brassant une population virtuellement porteuse (saine ou atteinte) pour un motif différable et non vital , quelle ineptie ! Les abstentionnistes prudents ont eu raison ! Franchement , risquer la mort pour un maire , quelle consternante bêtise !


Le "en même temps" et ses limites ! Grandiose !



Le con finement total. Il s'assume enfin.

Bon là on en approche quand même. Des vidéos de véhicules de l'armée entrant dans Paris (par Charenton) circulent...

Franchement, un demi confinement, ça servirait à rien. Et une bonne partie de la population n'en a franchement rien à faire des règles d’hygiène. Puis qu'on ne vienne pas me parler des gens qui n'ont pas le choix dans les transports en commun.

Je parle de ceux qui ont des comportements je m'en foutistes dans les rues, supermarchés, près des autres.

Oui, je tousse mais je préfère venir regarder le dépouillement en parlant à 10 cm de ta figure.

Je suis malade mais j'éternue sur tous les légumes au supermarché.

Etc etc etc


Irresponsables, inconscients , les promeneurs du canal ?

Que ferions-nous, à leur place, par un beau jour de presque printemps ?


Et puis il est si difficile de se représenter le danger.

Au moins, quand on prend un méchant coup de soleil, cela se voit et l'on vous plaint. 

Mais là, guère de symptômes pour un "mal qui répand la terreur".


Et, à ce jour, comment intégrer le risque réel, si l'on ne connait pas, personnellement, une victime voire un malade ? Mais, quand cela arrivera, il sera déjà trop tard.


Le rôle civique et utile des médias ? On peut rêver, mais quand ils laissent la parole aux toutologues, au nom de la liberté d'expression, au détriment des vrais sachants et des gens d'expérience, il y a de quoi être plus qu'inquiet.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.