52
Commentaires

Chut ! La police confisque des couvertures aux migrants

La police a confisqué des couvertures à des migrants à Paris.

Derniers commentaires

Je sais qu’en général ASI n’écoute pas les conseils du zazinaute, mais je crois qu’une émission sur le sujet de l’immigration en France,
son évolution depuis les vagues des 30 glorieuses à aujourd’hui serait indispensable.

L’accueil des réfugiés Asiatiques en 1979 fut exemplaire, même Jean-Paul Sartre avait abandonné ses opinions politiques pour soutenir le mouvement.

Dans la France de 2017, tout un autre monde. Et je pense qu’il faut vraiment le signaler à ceux qui prévoient de voter Le Pen,
l’attitude de la France a changé très profondément.
C’est une France plutôt hostile à l’immigration (hors communautaires). Un vrai travail d’accueil des réfugiés existe, mais il est timide.
Tout un tas de facteurs entrent en jeu pour expliquer ce changement : les attentats, l’opinion des citoyens FN, le chômage,
une pyramide des âges à peu-près équilibrée, les difficultés économiques, la criiiise, etc.

Il faut dire au futur électeur Bleu Marine (je ne me souviens plus du nom de son parti), que 90% des migrants dits illégaux
sont entré légalement en France. Ce qui les rend illégaux, c’est le refus de la France de renouveler leur titre de séjour.

Il faut aussi expliquer que si ! des réfugiées entrent en France. Il n’y a pas que des hommes.
Elles sont prises en charge par des voies différentes :
par exemple, l’OFPRA va les chercher et les ramène en France.
À Calais, les femmes seules vivaient à l’extérieur du bidonville.
Il faut aussi savoir que la plupart des femmes qui cherchent refuge subissent énormément de violences
durant leur périple.
Actuellement, les Antilles et la Guyane font face à de grands mouvements de réfugiées, des femmes qui fuient
les violences (des Haïtiennes, d’après mes souvenirs).

Il faut expliquer, avant les élections, que le problème actuel de la France n’est pas vraiment l’immigration.
C’est le chômage, ce sont les inégalités sociales, de richesses.

Comme ma vision des choses est peut-être déformée, je ne suis pas spécialiste, j’aimerais bien cette émission,
non pas avec des journalistes ou des politiques, mais avec un sociologue, comme pour votre émission
sur la Sécurité sociale.
Bein, faut arrêter de regarder le JT en question.
Faut accepter complètement d'être black-listé et ne plus jamais parler d'eux ( le JT, le présentateur, la chaine...)
Faut regarder ceux qui font de l'info, parler d'eux, montrer en quoi ils font du bon boulot...
Je savais que les policiers étaient sous équipés mais de là à piquer des couvertures aux migrants, ça va vraiment mal!
Voilà pourquoi, je ne regarde pas les 20h.
En France il vaut mieux être un"migrant" (le terme émigré clandestin serait plus exact) qu'un SDF à
l'évidence.

N'est ce pas M. Scheiderman
Attendons qu'ils leur refilent après des couvertures infectées par la variole; ça serait rigolo.
Rigolez pas, ya des précédents...
Merci d'avoir mis en avant cette information, même si le silence de ce pachyderme obèse de vacuité qu'est le JT du soir à son propos n'est pas vraiment une surprise, juste le énième rappel de son obsolescence totale et définitive. Et une pensée pour tout ceux qui sont ainsi passés sous silence.

Une solution pour ne pas être bloqué de Twitter : ne pas s'y inscrire. Je n'y suis pas, et pas un compte public ne peut me bloquer : je peux les consulter à ma guise et à mon rythme si l'envie m'en prend. Le blocage venant de ce genre de compte est donc, sauf erreur de ma part, une blague : pour voir, il suffit d'enlever le bandeau que vous vous êtes vous-même mis sur les yeux! Un système qui défavorise ainsi ses propres membres par rapport aux extérieurs devrait d'ailleurs, normalement, faire réfléchir ses prosélytes et autres happy users, et souligner la servitude volontaire à laquelle ils consentent, pour être au "coeur de la fournaise", toussa toussa.
L'humanité n'évolue pas ...Le discours de Bachar el Assad justifiant le massacre de syriens sous prétexte qu'ils sont des opposants à la dictature est le summum du comportement inhumain. Et ça commence par les discours du FN et les actes dénoncés plus haut. Faire mourir de froid celui qui a fui un dictateur sanguinaire est inqualifiable. La haine est toujours là, comme au temps de Franco, Hitler et les autres.
Piquer leur couverture à des gens qui dorment dehors.... On croit chaque fois qu'ils ont touché le fond de l'indignité, mais non, toujours plus bas, telle est leur devise. Soyons optimistes pourtant: qu'ils essaient de le cacher, ça pourrait vouloir dire qu'ils ont honte, tout ne serait pas perdu. Mais je crains que ce ne soit pas ça. Simplement, ils ont juste peur que ça leur fasse perdre quelques voix aux prochaines élections. Vu leur probable déroute, quelques voix, c'est pas rien.
Et aussi l'autre information : Delahousse a bloqué @si sur twitter !!!! C'est du grand délire. Cela montre trois choses :

1) Penser qu'@si ne trouvera pas une façon de lire ses TW, ce qui montre un manque d'intelligence
2) Qu'il n'est pas assez courageux pour assumer ni ses TW, ni ses idées
3) Qu'il confirme de ne pas se remettre en cause

Je ne le connais pas, je ne vois même pas sa tête, mais ce mec est un lâche...

@si les terribles du Net. Faîtes gaffe quand même, on sait jamais....
Quel est le recours possible en justice et quel tribunal serait concerné ? Car ne s'agit il pas d'un cas de non assistance à personne en danger ?
Sur la pauvreté, le mal logement, le SAMU et l'hébergement d'urgence, à regarder absolument.

Je reste réservée sur l'info : en est-ce une si elle est incomplète, et qu'en fait on ne sait rien ?

Cela étant aucune illusion sur l'aide apportée par les pouvoirs publics à tous ceux qui dorment dans la rue, ni quant au "nettoyage" des paysages.
Je lis cette info quelques heures après que twitter m'ait informé des derniers sondages sur les élections allemandes…

https://twitter.com/AlbertoNardelli/status/817135533675646976

Je ne lis pas l'allemand, donc je ne peux qu'ici me fier au résumé qu'en fait un journaliste de buzzfeed UK. 73% des allemands se sentent en sécurité, 56% sont satisfaits par Angela Merkel, son parti étant en tête largement, à 37% d'intention de vote…

Il est donc apparemment possible d'accueillir 1 million de réfugié dans son pays, de subir plusieurs attentats dramatiques, et de pourtant rester populaire et crédible face à sa population.

Je sais que d'aucun haïsse le "modèle allemand", auquel on fait sans cesse référence lorsqu'on parle d'économie. Je suis assez d'accord, ce modèle étant loin d'être parfait, et ses défenseurs ne faisant en général que travestir la réalité pour apporter des arguments chocs en soutien de leurs préjugés.

Mais là, franchement, on ne pourrait pas parler d'un certain modèle allemand en matière de démocratie ? On ne peut pas, à mon sens, être de gauche et ne pas au moins, si ce n'est admirer, au moins reconnaître partiellement un certain humanisme aux dirigeants allemands actuels dans leur traitement du problème des régugiés, et constater que nos dirigeants sont en dessous de tout à ce niveau.

Il en va de même pour les réactions post-attentat, qui en un sens sont précisément l'inverse de ce qui a été fait en France. Sans mettre la démocratie "entre parenthèse" avec des mesures d'urgence qui peuvent être (et ont été) détournées à des fins d'arbitraire, Sans féliciter immanquablement l'efficacité des forces de l'ordre sans restriction aucune (le ministre de l'intérieur étant leur avocat sans faille en France, pour des raisons qui échappent à toute forme de logique sinon politicienne). En Allemagne, on a reconnu un échec de la police à contrer un terroriste, et on se pose la question de ce qui a marché et ce qui a failli pour améliorer les choses. En France, un rapport montrant les failles du dispositif policier français concernant Charlie, le 13 novembre ou le 14 juillet sera vécu comme une atteinte honteuse à l'honneur de nos ministres et des forces de l'ordre.

Comment en arrive-t-on là en France, et comment s'en sortir ?
"... à Paris, par grand froid, la police a confisqué des couvertures à des migrants, et le journal de la principale chaîne d'Etat n'en a pas dit un mot."

Mais ce matin, à 8h00, le journal de la principale chaîne de radio d'Etat en a dit plusieurs mots (y compris ceux de Corinne Torre de MSF). Et a même précisé que la Préfecture de Police allait enquêter.

Comme quoi, les médias d'Etat, ça va et ça vient.
Par contre je n'ai toujours pas entendu l'info concernant l'enquête de la Préfecture sur LCI, qui a pourtant posé la question au Ministre hier.
Comme quoi, les médias Privés ça va et ça va.

Et on s'interroge avec Matthieu (avec deux t, le pettit nouveau): "Comment dire à des confrères qu'ils ne font pas bien leur boulot si l'on ne fait pas bien notre boulot ? Qui vérifie le boulot d'Arrêt sur images ?"
Et d'ajouter: "Faut-il un bœuf-carotte des bœuf-carotte ?"
Et pourquoi pas?...
Il y a un nouveau sport national : Celui de protéger la police surtout si on appartient à un gouvernement socialiste.

Remerciement de la police à ses nouveaux protecteurs : manifester contre le gouvernement alors que jamais cette même police n'a mis un pied sur le pavé contre les gouvernements de Sarkozy et autres, une lâcheté peu compréhensible.

Quant aux faits relatés, il n'y a qu'un mot c'est ignoble. C'est digne de mafieux.

Hier certains ici ont dit que les actualités télévisées n'avaient rien dit du meeting de Mélenchon à Tourcoing. Par contre ce même JT a tartiné de Valls dans le Nord. La Une de Le Monde en débordait de ce même Valls.

Ce matin sur les Radios France Info et Inter, ils n'ont pas trop osé parler du non évènement Valls et ont cité Mélenchon avec un petit rire narquois, profitant d'une remarque de Mélenchon sur les critiques qu'on lui porterait de faire du Zola. Par contre il faut noter une belle tirade sur Macron par Cazeneuve. Des vérités qui font certes du bien à entendre mais qui laissent d'autant dubitatif sur les raisons qui ont conduit Hollande à se suicider en se tirant un Macron dans le pied.
S'il faut être outré, est-ce parce qu'un flic démuni d'argument pour faire bouger un gars enroulé fermement dans son lit improvisé tire sur la couverture?

Le Monde de septembre disait déjà un truc identique "entre solidarité et répression" était le titre.

Au 127 boulevard de la Villette, le métro aérien passe dessus: tous les parisiens qui sont dedans et regardent par la fenêtre ont l'info, ça en fait pas mal, depuis des mois des gens font la file d'attente en mode installés pour la nuit. L'organisme qui gère les "primo-arrivant demandeurs d'asile" est ouvert de 9h à 17h.
Ne pas changer les horaires, laissez les gens penser qu'il faut jouer le jeu et venir des heures avant l'ouverture pour "passer" au guichet, serait tout à fait humain et normal? C'est la réponse à l'afflux?
On pense que le mauvais accueil va les refouler?
Le refus de déclencher des moyens d'exception ne peut pas être uniquement dû à la force d'inertie. Ou plutôt cette force d'inertie ne peut pas être uniquement due à une impossibilité technique, il y a forcément un manque de volonté. Comme par hasard tout se décoince à point nommé pour l'hébergement... Ça aurait été un peu voyant tous ces morts de froid (on croise femmes, enfants, bébés, mendiants dans les rues de Paris)
Delahousse a du mal à couvrir l'actualité, et il est dans de beaux draps
Cela s'est passer ou passe a Nice ou la police arrosait d'eau les couvertures des SdF ( je ne l ai jamais vu mais eu plusieurs échos de différentes associations) pour les rendre inutilisables !
Et Delahousse confisque des couvertures médiatiques !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.