82
Commentaires

Big Brother Obama veut-il tuer grand-mère ?

La Maison Blanche est-elle en train de créer des listes d'ennemis politiques grâce à la dénonciation des internautes ? Va-t-elle créer des "tribunaux de la mort" ?

Derniers commentaires

Ce que je trouve terrible, ce sont les réactions de certains amerlocains face à la volonté de Barack Obama de créer un système de santé accessible à tous :

... Je ne veux pas payer pour les feignants qui veulent profiter, je travaille, moi, z'ont qu'à faire pareil, tous ces négres...

C'est la remise en cause de toute espèce de solidarité, et d'humanité... Le règne du chacun pour soi, devant son mac do et sa télé. Le règne de la peur de l'autre, qui va venir bouffer notre beefsteak pendant qu'on regarde ailleurs...

Et depuis l'élection de Barack Obama, les groupuscules néonazis font florès...

Décidément, le monde ne change pas, et l'histoire se répète.

Mais c'est vrai chez nous aussi, hélas. C'est pendant l'été que notre gouvernement nous concocte de belles "réformes" anti-sociales, et personne de moufte, eh, ho, c'est les vacances, merde !
Finalement les USA récoltent ce qu'ils ont semé : voici un peuple à qui l'on fait croire depuis toujours que tout ce qui ressemble de près ou de loin à une mesure socialiste les aliénera définitivement : un véritable lavage de cerveau. Du coup, ils paniquent...

Je n'ai jamais vu un peuple plus effrayé et cette peur leur fait perdre la raison, au point de peindre Obama en monstre nazi : le comble. Opposition ou non (des citoyens lambda interviennent contre ce projet de réforme), on voit clairement l'absurdité des contre-arguments. Nous assistons à un phénomène intéressant, car il est grotesque, voire ubuesque tant il est démesuré. Je me demande au nom de quelle liberté ils luttent contre cette réforme de bon sens... Cela pose également la question du pouvoir du président américain...
OUAH, la haine des Républicains pour les Européens et le socialisme, c'est quelque chose.

J'étais il y a peu dans le métro, quand une Américaine est montée avec ses amis ; ils parlaient du métro si pratique, que ce n'était pas aussi bien à NY, etc, etc, et je lui ai glissé que c'était grâce aux taxes qu'on payait, elle m'a regardé en disant oui, vous payez mais vous avez un service, j'ai quitté la rame en disant et c'est pareil pour l'assurance-maladie.

Elle avait l'air d'une Républicaine qui réfléchit, cela peut exister.

http://anthropia.blogg.org
Soigner et guérir à l'avenir des personnes qui pour l'instant ne peuvent pas l'être. Où est la polémique ?
Ce qui me scie, c'est le fait que malgré la puissance sans limite et la mauvaise foi encore plus colossale de certains républicains, les démocrates aient pu passer aux élections.

En fait, et en grande partie, ces lobbies républicains s'enivrent de puissance, se croient tout permis, font et disent n'importe quoi, et commettent des erreurs, ils s'enterrent eux-mêmes.

Et Obama, le mec à la tête froide et qui sait exactement ce qu'il veut, sait très bien comment ils s'embourbent. Et je me dis qu'il a d'autres atouts dans sa manche.

Alors on verra à la rentrée, entre les hystériques et les calmes, qui aura gagné.
On croise les doigts pour Obama.
Je cite le journaliste de Fox News :

"Mais quand leur pays est transformé en une sorte de prétendu trou merdique socialiste européen, nous sommes obligés de nous lever de notre canapé" !!!

C'est qui le "trou merdique socialiste européen" ? C'est étrange : on parle souvent d' "anti-américanisme primaire" de ce côté-ci de l'Atlantique. Parle-t-on aussi d' "anti-européenisme primaire" de l'autre côté ? Chomsky a sans doute raison quand il dit que le terme d' "anti-américanisme" est une notion purement idéologique et totalement absurde...
Le fameux site "Fight the smears" risque de rouvrir...

Parce qu'avec les conneries monumentales qu'osent sortir certains républicains... Et pas des poivrots piliers de bars, pas des trolls de forum... Des candidats à la vice présidence, des éditorialistes renommés...
Et si on cherche des arguments capilotractés, celui-ci. A base de référence à la Bible et de traduction aléatoire.
Signalé par l'excellent blog de Tom Roud (post doc en bio physique de New York).
A propos des manifestations de républicains organisés par les lobbies conservateurs,
Rachel Maddow de MSNBC fait un très bon travail de mise au point sur les manifestations pas si spontanées des républicains:

http://www.youtube.com/watch?v=Tl91YF1d3Kg

Dans une deuxième vidéo quelques jours plus tard la journaliste confronte en personne le directeur du lobby "Americans For Prosperity" qui doit s'expliquer sur ses méthodes, son financement et sur une omission dans sa biographie officielle (parmi d'autres fait d'armes, ce monsieur fut l'un de ceux qui conseilla Enron de se servir des groupes religieux comme lobby pour la dérégulation de l'énergie):

http://www.youtube.com/watch?v=A2Mo9d-dqB8

Effarant.
Ils sont mignons ...
""Les bureaucrates [d'Obama] décideront subjectivement s'ils sont dignes de recevoir des soins en fonction de "leur niveau de productivité dans la société" [...] Un tel système serait l'incarnation du mal"."

M'enfin, n'est-ce pas le cas, seuls ceux qui ont les moyens (et qui donc sont productifs) peuvent se soigner ? Sont-ils idiots ces conservateurs ? Même les meilleurs conserves ont des dates limite de consommation...

Et pourtant, ils ont "Urgence" aux Etats-Unis pour comprendre... Sont-ils idiots ? Je l'ai déjà dit ? Ah, oui tient...
une légère envie de vomir quand je vois et entends ces abrutis de républicains nourris aux lobbys...
Une question :
Obama n'est-il pas en train de payer son attitude moins coopérative à l'égard de la politique d'Israël face à l'Iran?
Et même moins favorable à Israël en général? (surtout après la longue période Bush.)
C'est marrant, c'est les mêmes arguments, grand-mère, fonctionnaire assassin, depuis Nixon.

Il y a une athmosphère vraiment "à la Française" en ce moment aux USA. On s'insulte allègrement. Le débat est assez chaud-bouillant.

Pour complaire à Pellerin, je signale le très intéressant billet de Keith Olbermann de la semaine dernière.
Olbermann rappelle que le Parti Républicain appartient littéralement à l'industrie pharmaceutique, aux hôpitaux et surtout aux assurances ; ce en quoi il est gonflé parce qu'en réalité ce secteur a pris fait et cause pour les Démocrates depuis les années 60, Obama a perçu plus de soft money des milieux financiers que Mc Cain. Olbermann bourrine donc les Républicains, mais la vraie cible, ce sont certains Démocrates.
Le vote au congrès est entre les mains de ce qu'on appel les blue dogs, autrement dit des Républicains rhabillés en Démocrates (le bleu est la couleur des Démocrates). Surtout, il menace les blue dogs :
"Si vous échouez à faire passer cette législation, la colère des mouvements progressistes et modérés de ce pays va vous tomber sur le coin de la figure. Vous irez vous expliquer non face à moi, mais face à eux. Ils vous ont élu, et dans un battement de cil, ils vous remplaceront. Comportez-vous en Républicains, en prostitué de notre système, et vous serez jugés comme tels, vous perdrez notre respect et votre travail. C'est à vos risques et périls."


Olbermann, c'est pas n'importe qui. D'abord c'est un journaliste sportif ce qui aux USA peut constituer une voie rayale, contrairement aux cursus cloisonnés en France. Il a été présentateur vedette des émissions sportives de CNN puis sur des chaines spécialisées dans le sport avant de devenir journaliste politique au début des années 2000. C'est lui qui a été co-responsable de la couverture de la campagne présidentielle de 2008 pour le réseau MSNBC qui n'a rien d'une chaîne à audience confidentielle.
L'argent et la santé n'ont jamais fait bon ménagé. Aux USA, les républicains comptent peut être sur l'intervention divine pour garantir la santé de chacun! Toujours est il que je sais dorénavant pourquoi nous allons tous êtres vaccinés, malgré le fait que les chiffres divergent sur la gravité de la gripette, malgré le fait que l'ensemble de la population ne le sera pas avant le début de l'année prochaine, malgré les risques de mutation virale, et malgré le coût. En fait, et c'est assez logique le coût de vaccination de la population dans son ensemble est plus faible que celui de l'ensemble des traitements, et diverses "interruptions de service" que pourraient engendrer la pandémie. Donc devant le problème, on prend le moins cher, même si on ignore tout du vaccin sans recul. Car cela a beau être une grippe classique comme on nous dit, ce sera un vaccin en deux étapes espacées de trois semaines, pour une immunité commençant dans les 7 jours. Bref un vaccin pas classique pour une grippe qui le serait ... hum hum. Qu'on nous cacherait des choses??? Un vaccin pas classique mais sans doute obligatoire. Vas falloir se cacher dans des cavernes dans le Cantal.
Ça confirme que les leaders du parti républicain en Amérique sont de sacrées enflures.
Horreur, donner une assurance sociale à des millions d'Américains ! Alors qu'il est si facile depuis Bush de débloquer d'autres dizaines de milliards pour aller cramer chez eux Irakiens et Afghans...
Même ces enfoirés de la Fox n'ont même pas honte d'avoir soutenu sans faille le débile mental élu deux fois aux États-Unis.

Comme vous le dites en sous-titre dans l'article, les coups bas pleuvent.
Depuis les Bush au pouvoir, qui constituent quand même à eux seuls la stupidité ultime en matière de politique, et ce, à l'échelle planétaire.

Je ne peux que soutenir Obama, et saluer son combat face à des hommes dépourvus d'honneur.

Il serait disproportionné de souhaiter que la bêtise inhérente au parti républicain ait pour conséquence l'implosion simultanée des cervelles de leurs éminences grisâtres. Ce qui ne risquerait pas de toute façon d'éclabousser grand chose dans le plus proche périmètre.
Mais étant curieux de nature, spéculer sur cette éventualité procure néanmoins une certaine forme de bien-être...
Ces temps derniers (mettons un bon mois) je lis des comms d'amerlocains de base sur des sites de ci de là.
C'est dingue comme le fait de vouloir aider ceux qui ne peuvent pas s'offrir de voir le médecin quand ils sont malades est un pbme:
à la limite, être pauvre/avoir perdu son job/avoir une maladie, c'est de la responsabilité de chacun.
Que ce chacun soit atteint dans sa santé/dignité etc, ou meure à cause de cela, c'est pas un vrai pbme: le vrai pbme c'est 'combien ça va coûter'.
Effarant d'inhumanité.
Plus effarant encore, que notre lider minimo veuille importer le système de santé US en France...Il pourrait pas refaire un malaise plus que vagal, genre, pour se calmer un peu?
(quoi quoi, chuis sadique? Nan je pense au bien général)
Sarah Palin présidente!!!
Contre l'avortement, même en cas de viol, même en cas de malformation (elle donne
l'exemple).
Acharnement thérapeutique obligatoire, opter pour des soins palliatifs en lieu et place
d'un acharnement thérapeutique c'est un péché, mourir dans la dignité c'est tout de
même mourir.
Le message de la droite américaine, outrageusement caricatural, ne s'améliore pas...
Sarah Palin commence fort sa campagne présidentielle pour 2012...
Sarah Palin, la colistière de John McCain pendant la dernière compagne présidentielle

C'est pas beau de balancer une telle rumeur ;-)

Merci quand même pour cet article.
"la democratie la plus vivante" dixit BHL
En France l’[s]UMP[/s] Le Petit Nicolas® organise des "foules en liesse" et les journaux ne laisse filtrer l’information, de peur de lèse majesté !

Cf. la citation :
« Le camp démocrate accuse les lobbies conservateurs comme FreedomWorks, d'organiser ces "foules en colère" (angry mobs). »

Stan 1000g
Message 1/5max du 10/08/09.

Après le post sur les traders et les primes astronomiques qu'ils vont encaisser par chez nous et les Républicains contre l'assurance maladie pour tous, j'ai l'impression qu'asi@ m'inflige un énième lavement d'estomac à bon compte, car, que dire de plus que c'est tout simplement gerbant.

Traders et républicains, si vous passez par ma rue, faites comme si, il y avait un panneau inscrit "Prenez le trottoir d'en face", car, je ne garantie pas que j'arriverai à retenir ma bile.
Moi, j'dis ça, c'est pour vos costards, maintenant...

yG
Le système de santé est une question intéressante et qui mériterait une émission d'@si.

Je vous suggère des invités :

Christian Lehmann, généraliste qui tient un blog de qualité : http://enattendanth5n1.20minutes-blogs.fr/

Frédéric Pierru, économiste spécialisé dans les questions de santé. Voir son interview sur Rue 89 : http://www.rue89.com/2008/06/09/comment-se-prepare-la-privatisation-de-la-secu

Martin winckler : http://martinwinckler.com/

Après vous pouvez inviter les assureurs privés et les tenants de la privatisation du système, mais ils ne viendront probablement pas.
Face à de vrais contradicteurs, certains risquent de préférer l'esquive...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.