9
Commentaires

Ashley Madison, leader mondial des rencontres extraconjugales piraté

Chose promise, chose due : près de 10 gigaoctets de données contenant les noms, prénoms et mails de millions d’utilisateurs du site de rencontres extraconjugales "Ashley Madison" ont été mises en ligne mercredi 19 août par un groupe de pirates, qui se faisait menaçant depuis fin juillet et dont les motivations sont troubles. Des millions de mails perdus dans les entrailles du net mais aucun "people" en vue, au plus grand désespoir des internautes, et des médias, qui ont entrepris de fouiller cette banque de données.

Derniers commentaires

“Suite à une intrusion injustifiée et criminelle dans notre système samedi 18 juillet 2015, Avid Life Media a immédiatement engagé l'une des équipes de sécurité informatique les plus pointues au monde afin de prendre toutes les mesures possibles pour résoudre cette crise”

Paroles, Paroles, Paroles... Dans un système basé sur le mensonge, on peut tout faire passer...
Who cares ?
Pas forcément de sympathie pour ce genre de site mais purée les raisons hyper-puritaines de ces pirates sentent quand même furieusement le renfermé.
J'adore ! Me savoir entourée d'autant de bisounours charmants de naïveté. Confier leurs adultères à la boîte de Pandore... Payer pour ça... Encore...encore...
Ce qui pose question au journalisme, c'est que le résultat d'un piratage devient une source.

L'affaire des photos en scooter d'un président avait déjà fait passer Closer du statut de presse poubelle à source à commenter par toute la presse sui se veut respectable, là c'est le contenu d'une poubelle fracturée qui devient une source.
Il y a des jours où à l'heure des chartes de déontologie et d'éthique dans les grande entreprises c'est plus facile d'être autre chose que journaliste: vérifier ces Go de données avant de publier quelque chose ça pourrait prendre combien de temps? Et comme dirait Chirac "je vous parle pas de l'odeur"
J’imagine que les gens qui s’inscrivent sur ce genre de site n’utilisent pas d’adresse du type prénom.nom@montravail.com
C'est bizarre, quand je comprends tout, je n'apprends rien. Mais quand je ne comprends rien, je n'apprends pas grand'chose non plus.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.