107
Commentaires

11 Septembre : 28 pages qui pourraient coûter 750 milliards de dollars aux Etats-Unis

C'est l'histoire de 28 pages, classifiées en 2003 par George W.Bush, et qui pourraient finalement coûter 750 milliards de dollars aux Etats-Unis. 28 pages qui sont remontées à la surface médiatique américaine après la diffusion, le 10 avril, par la chaîne américaine CBS d'un documentaire dans lequel l'ancien sénateur Bob Graham faisait des déclarations très embarassantes pour Riyad. 28 pages qui, selon le site de réinformation Reopen911 ou le blogueur Oliver Berruyer, n'ont pas suffisamment intéressé les médias français (qui se sont pourtant bien penchés sur la question).

Derniers commentaires

On ne m'ôtera pas de l'idée qu'on nous cache quelque chose.
Réjouissons-nous, le droit l'a emporté sur la guerre, une petite victoire en tout cas : la pilote ukrainienne Savtchenko vient d'être libérée, échangée contre deux militaires russes (il en reste des centaines en Ukraine, qui ont été fait prisonniers sur le sol ukrainien), Poutine donnant enfin son accord à cet échange proposé par Porochenko depuis des mois.
https://www.letemps.ch/monde/2016/05/25/pilote-nadia-savchenko-se-dit-prete-se-sacrifier-ukraine

Pourtant aucun des grands médias en France ne semble avoir relayé l'information : faut-il y voir un tropisme pro-Kremlin de la diplomatie française actuelle et de la corporation journalistique hexagonale ? (question provocatrice évidemment)
Quoi ? Les temps changent !
Il y a 6 ans, un article relatif au 11 septembre aurait provoqué des empaillages sans fin sur les forums.

Là, c'est plutôt confidentiel.
On n'oublie pas "Not in Our Name" avait mis en cause l'Arabie Saoudite dès après les attentats.
Et le fait que les fortunes saoudiennes financent des mouvements islamistes tels que Al Qaïda n'est un secret pour personne.
Et de toutes façons, le "soft power" de l'Arabie Saoudite se fait à travers ses mosquées islamistes partout dans le monde musulman où se recrutent les activistes jihadistes.
L'Arabie Saoudite produit le pétrole le plus facile à extraire et à transporter au monde, et elle a des réserves énormes. Imaginez quel poids peut avoir ce pays dans le monde, et spécialement auprès des USA, si gourmand en énergie.
D'autre part, un président américain qui quitte ses fonctions peut faire des conférences en Arabie Saoudite pour la modique somme d'un million de dollars. Imaginez comme Bush était intéressé à ce qu'on ne mette pas en cause ce beau pays de sable et d'huile.
D'autre part, imaginez que l'AS vende 750 milliards de dollars de bons du trésor américains. Comme l'économie américaine le sentirait passe. Déjà que les banques centrales mondiales les ont bien liquidés en début d'année !!!!
Que de chantages divers.

Rien de nouveau sous le soleil.
Robin Andraca nous qualifie de site de réinformation, c'est une façon de nous associer à l'extrême droite. C'est la technique habituelle de ceux qui essaient de nous discréditer. Il nous avait aussi associé à Alain Soral alors que Daniel Schneidermann avait dénoncé ce type d'amalgame : http://wiki.reopen911.info/index.php/Robin_Andraca

Jusqu'à cette année, les médias français avaient très peu parlé de ces 28 pages, Robin Andraca faisait remarquer l'année dernière qu'elles n'intéressaient pas beaucoup les médias français. D'ailleurs Elise Lucet disait récemment qu'elle n'était "pas au courant" et qu'elle était "pour qu'on revienne sur le 11-Septembre".
vive les complots- boomerangs !
"Vous voulez dire des officiels, des gens riches, des fondations en Arabie saoudite ?"
-troll complotiste on- Diantre! Est-ce à dire que les attentats en France ont été financés par de riches français ?!!! Les émigrés fiscaux, c'est eux! Comme les nobles émigrés en 1790! -off- ;-D
C'était pas l'Irak derrière le 11/9? Ben Laden c'était pas le frère à Saddam Hussein? On m'aurait menti ?
Bonjour,

Vous avez écrit "selon le site de réinformation Reopen911". Je me suis questionné franchement sur la pertinence du mot réinformation et de l'utilisation qui en est faite.

En le cherchant sur le moteur de recherche Google j'ai obtenu les sites suivants :

- reseauinternational.net - Sur lequel on trouve instantanément des informations complètement fausses dès la page d'accueil
- vahineblog.over-blog.com - Faisant référence à de nombreux sites d’extrême droite tendance Facho
- bvoltaire.fr - A-t'on encore besoin de le présenter ?
- novopress.info - Faites y un tour si vous voulez voir le visage moderne du racisme
- christianophobie.fr - Je ne l'ai pas consulté mais le titre seul vaut déjà le détour
- egaliteetreconciliation.fr - De même, a-t'on besoin de le présenter ?

Finalement le seul site "presque normal" qui arrive dans ces résultats de recherche est acrimed.info avec un article intitulé :
« Réinformation » et désinformation : l’extrême droite des médias en ligne.

Cet article explique notamment que « Certains de ces sites, organes de propagande des courants d’extrême droite les plus radicaux, sont pourtant construits de telle façon et ont acquis une telle audience qu’ils peuvent apparaître comme de véritables médias prétendant informer, ou plutôt, pour reprendre leur propre vocabulaire, « ?réinformer? »…


Je vais donc prendre un peu de temps pour étudier Reopen911 avant d'accorder le moindre crédit aux informations que l'on y trouve. En attendant, je pense que vous pourriez au minimum mettre le mot réinformation entre guillemets dans vos articles.

Cordialement,
Jordan
Merci pour cette enquête.
Sur le sujet des guerres US postérieures au 09/11, lire Dirty Wars, une enquête de Jeremy Scahill
Merci pour cette enquête, qui confirme des intuitions qu'avait déjà quasiment démontrées Michael Moore en 2004 dans son documentaire (palme d'or à Cannes) Fahrenheit 9/11.

Les complotistes ont tort de s'emballer, car l'information au final ne fait que confirmer les rapports étroits entre les Bush et les familles régnantes en Arabie saoudite, ce qui ne suffit pas à dire que 0911 est un coup monté, ou l'enquête a été truquée. En tout cas les attaques d'O. Berruyer sur les médias français sont d'un niveau d'argumentation bien faible. Il a oublié lui aussi l'accueil du film de Moore en 2004.

Par contre on ne comprend pas sinon pour des raisons de realpolitik le veto d'Obama à la loi. Décidément il nous a bien déçus celui-là.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.