Insurgés de papier, likeurs du bijoutier : tous des zombies !
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Insurgés de papier, likeurs du bijoutier : tous des zombies !

Deux fantasmes face à face ?

Réservé à nos abonné.e.s
Si la rentrée sent la poudre ce n’est pas seulement dû à l'hypothèse insurrectionnelle, dont on a décrit l’invasion dans les romans de la rentrée et les essais des grands fâchés. Face à la montée de ce motif, comme en miroir, se tient «la montée du vote FN». Celle-là aussi compte, et se compte, sous la forme d’un sondage annonçant les intentions de vote pour le Pen aux municipales à 16% : sont-ce là deux camps qui s'affrontent déjà ? ou bien des armées de zombies se faisant face dans les nuées du fantasme ?
Le fait est que le «phénomène» FN fascine et que tout nous force à le regarder comme un événement majeur : les télés d’ailleurs ne s’y trompent pas qui le week-end dernier étaient infiniment plus gourmandes des universités d’été du FN où le très illustre Jean Roucas lâchait la bombe de son ralliement au parti de Marine, que des conférences, débats, rencontres et autres concerts qui se déployaient à la fête de l’Humanité...

Le directeur de l’Humanité, Patrick le Hyaric, s’inquiétait d’ailleurs de ce déséquilibre dans so...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.