On a regardé KTO, la petite soeur du PAF
Plateau télé
Plateau télé
chronique

On a regardé KTO, la petite soeur du PAF

Réservé à nos abonné.e.s
En ces temps troublés pour l’Eglise catholique… détendons-nous avec la télé des cathos ! Depuis 1999, au fin fond des chaînes du câble et du satellite, mais aussi sur YouTube depuis 2012, la chaîne KTO diffuse des programmes 24h/24. Avec un petit budget et beaucoup d’imagination, KTO est un concentré du meilleur de la télé des autres, ceux qui vivent dans le péché : jeux télé, pastille culinaire, confessions de people, libre antenne, zapping, pseudo téléréalité, mais aussi JT, documentaires, émissions de débats (les cathos ont aussi leurs éditorialistes). Un ovni télévisuel presque agréable, limite sympa, mais qui laisse songeur quand il s'agit d'évoquer des sujets plus graves comme la pédophilie dans l'Eglise. Alors mes bien chèr.e.s abonné.e.s, découvrons ensemble, pour cette chronique du dimanche (à lire après la messe), la chaîne des cathos.

C’est parti…

Quelle idée de regarder une chaîne catho ?! Qui dit catho, dit forcément programmes ennuyeux si on n’est pas croyant. KTO, c’est donc un peu ça :

Tous les jours, à 7h, on peut regarder l’office monastique des Laudes, en direct de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais (Paris IVe)...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.