Confinement, saison 2 : pénurie de soignants... sur TF1
Plateau télé
Plateau télé
chronique

Confinement, saison 2 : pénurie de soignants... sur TF1

Réservé à nos abonné.e.s
Restez chez vous, faites du sport, de la cuisine, de la peinture, lisez, dansez, applaudissez les soignants, et tout ira mieux. C’était le message délivré par les JT en mars dernier lors des premiers jours du confinement. A l’époque, on avait regardé pendant 10 jours toutes les éditions de Pernaut et Bouleau pour comprendre comment on était informé en ne regardant que les journaux télévisés les plus suivis de France, les 13h et 20h de TF1. De cette expérience, on était ressorti avec un moral fluctuant : plutôt rassuré au déjeuner mais plus inquiet au dîner, sans toutefois comprendre tous les enjeux de cette épidémie. Sept mois plus tard, on a réitéré l’expérience de 8 millions téléspectateurs en se reconfinant médiatiquement avec TF1. Résultat ? Si le virus est toujours dans les titres, le message et le casting ont bien changé. On a retrouvé des masques (ainsi que des coiffeurs, des fleuristes, des commerçants), mais on a constaté une nouvelle forme de pénurie sur les écrans...

Générique.

On pensait être bien préparé. En mars dernier, on s’était équipé grâce aux journalistes du 13h de TF1 : moule à tarte, tapis de sport, gants de boxe, puzzle de mille pièces,  scie pour couper du bois (même si ça nous a été moins utile dans notre appart).

Sauf que cette fois-ci, ça ne nous a servi à rien. Pendant cette première semaine de reconfinement, il n’y a eu aucun conseil dans les JT, aucun tuto tarte aux pommes et puzzle. Même Pernaut, placé en télétravail à la campagne pour cueillir des jonquilles lors du premier confinement, a tenu à assurer ses derniers JT depuis Paris.

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.