Penelope, Ikea et les réfugiés
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

Penelope, Ikea et les réfugiés

Réservé à nos abonné.e.s
Les parodies de fiches-produits Ikea remontent à la plus haute Antiquité : fausses maisons, faux bébé, faux accélérateur de particules à monter soi-même, etc. (on en trouvera une petite brochette

par là). Deux nouvelles fiches-produits sont apparues ces derniers jours, méritent qu'on les contemple avec une admiration teintée d'hébétude.

La première a une portée nationale franco-française bien d'cheu nous, c'est le bureau Penelöp. D'une valeur de 10 167 € (dont une éco-participation de 14,17 €), il prend l'aspect d'une magnifique chaise longue qu'on imagine aisément dans un parc de château sarthois :


Attention: la petite enveloppe à indemnités de licenciement n'est pas incluse.

La seconde fiche-produit affiche une plus grande ambition, une portée transfrontalière, c'est le Börder Wäll. Garanti cinq ans, il ...

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.