M6 filme les pauvres : le bonheur est dans la canette
chronique

M6 filme les pauvres : le bonheur est dans la canette

J'ai regardé "rue des Allocs"

Réservé à nos abonné.e.s
Des années que je n'avais pas regardé M6. Et pourtant, hier soir, j'y étais. Sur mon canapé, prêt à voir à quoi ressemblait cette fameuse Rue des allocs, que la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale voulait voir supprimée, avant même sa diffusion. M6 qui filme les pauvres, ça donne quoi ? Avis (très) subjectif.

Comme publicité gratuite, M6 ne pouvait pas rêver mieux : une pétition et une demande de suppression avant même le lancement de son nouveau programme, un tweet cinglant du ministre de la ville Patrick Kanner juste après.

Et pourtant, La rue des allocs, le nouveau programme polémique de M6, s'est vautré, réunissant à peine 1,8 millions de personnes entre 21h et 23h, soit moins de 10% des parts de marché. A titre de comparaison, l'émission de dating agricole diffusée sur la même chaîne, L'Amour est dans le pré, réunit encore près de 4 millions de personnes, même après 11 saisons.

Toutes les conditions étaien...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.