Du bloc (de foie gras) au blocage (de glace)
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Du bloc (de foie gras) au blocage (de glace)

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots qui sont des symptômes à prendre au sérieux et à diagnostiquer avant que la situation ne dégénère.

Des sortes d’ictus transitoires qui disent attention, surmenage, direction Val de Grâce et gare à la paralysie qui nous guette.

Je ne dis pas ça pour vous faire flipper mais si vous passiez votre temps le nez collé sur les médias, votre regard d’aigle n’aurait pas laissé échapper un mot et sa ribambelle de dérivés qui germinent sur les ondes et à la télé : le blocage. Quoi ? Ce mot riquiqui ? ricanez-vous. Oui, ce petit mot comme vous dites. Et cessez ce vilain rictus transitoire, je vous assure que si tout se met à bloquer, on est bientôt foutus. Tout vraiment ? Oui, tout. Même la neige s'y met.

 

Les vautours com...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.