Mais oui, Frédéric Beigbeder, le nu dans l'art a toujours été cochon !
Le regard oblique
Le regard oblique
chronique Vidéo

Mais oui, Frédéric Beigbeder, le nu dans l'art a toujours été cochon !

Réservé à nos abonné.e.s
Puritaines, les féministes ? "Depuis l'antiquité, la beauté est représentée par une femme nue", avance Frédéric Beigbeder, en défense de son magazine, Lui. Certes. Mais hommes et femmes n'ont jamais été égaux devant le diktat des apparences, rappelle André Gunthert. C'est toute l'histoire de l'art qui a joué les Tartuffe, en construisant un dispositif particulièrement efficace pour abriter et dédouaner le regard masculin.


Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Elle : Le féminin dans tous ses ébats

Promenade épilée dans le magazine féminin, entre Aristophane et Lars von Trier

Faites chauffer la cire !

ou... le sexe s'épile-t-il pour plus de sex-appeal ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.