Wauquiez : des avantages du ventilateur à bullshit
chronique

Wauquiez : des avantages du ventilateur à bullshit

S'assumant multirécidiviste du bullshit, Wauquiez révèle les journalistes comme ce qu'ils sont : des comparses de bonneteau.

Au deuxième matin, le mystère se dissipe. La veille encore, l'éditocratie matinale se grattait le menton : Wauquiez a-t-il fait exprès, de sulfater ses petits camarades, ses alliés, ses adversaires, devant des étudiants lyonnais, sachant que ses propos fuiteraient d'une manière ou d'une autre, ou bien a-t-il été victime de l'équipe de Yann Barthès, qui s'est procuré l'enregistrement de la séance ?

Tout le week-end a été squatté par la fuite de l'enregistrement de ce "cours" de Wauquiez. Je ne peux pas citer tous les extraits. Régalons-nous seulement de celui-ci. "Il faut que tout ce que je dise reste entre nous. Sinon, ce que je vais vous sortir sera juste le bullshit que je peux sortir sur un plateau médiatique". Pour la version intégrale du premier épisode, écouter ci-dessous.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.