Un siècle plus tard, les fusillés pour l'exemple...
chronique

Un siècle plus tard, les fusillés pour l'exemple...

Il est rare qu'un parlementaire sanglote dans l'hémicycle. Sans les larmes du député LR Philippe Gosselin, une séquence re-tweetée par Nicole Ferroni, je n'aurais sans doute pas entendu parler de l'adoption de la proposition de loi du député insoumis Bastien Lachaud "visant à réhabiliter les militaires « fusillés pour l’exemple » durant la Première Guerre mondiale". Tant d'autres sujets plus considérables, plus urgents, dans l'actualité. Tant d'autres périls. Mais les larmes forcent l'attention.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.