Sauf que le peuple est à la porte...
chronique

Sauf que le peuple est à la porte...

Finement joué. D'abord, ces six heures de Grand Bourgtheroulde, retransmises sans une coupure par BFM (et zut à la régie pub !) sont une excellente opération pour les maires. Les maires de Normandie, mais pas seulement. Tous les maires de France. Aux prises avec les vrais problèmes des vrais gens. A commencer, tiens, par cette question qu'en bon urbain, j'avoue, je découvre : la revendication de pouvoir établir en mairie carte d'identité, passeport, ou carte grise, sans avoir à faire quelques heures de voiture pour se rendre à la sous-préfecture. Ensuite, bonne opération de communication pour Macron. Endurant, respectueux, connaissant les dossiers : c'est le retour du Manu de la campagne. Fine idée, d'avoir commencé par les maires la tentative de reconquête, plutôt que par le peuple des rond-points. Tous les Barbier de toutes les chaînes peuvent savourer, et ne s'en privent pas, ce nectar de démocratie représentative.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.