Privatisation EDF : Le Monde démasque Kretinsky
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Privatisation EDF : Le Monde démasque Kretinsky

Réservé à nos abonné.e.s

Quelle surprise ! Daniel Kretinsky avait menti. Dès 2016, le magnat tchèque avait mené une intense campagne auprès des politiques français, pour prendre une participation dans EDF. Lors de son entrée au capital du Monde, en 2018, en association avec le banquier Matthieu Pigasse, il avait pourtant affirmé le contraire. "Je ne suis pas du tout lié au système politique français et à ses représentants.Tout simplement, je n’ai pas le plaisir de les connaître du tout (sauf M. Edouard Philippe que j’ai rencontré une fois avant qu’il n’ait pris ses responsabilités actuelles – en plus, je suis sûr [qu’]il ne se souvient pas de cette réunion). Pour résumer : je n’ai pas de conflit d’intérêts en France". Voilà ce qu'il avait écrit, pour les rassurer,...

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.