Pot-au-feu : des sémiologues sur la marmite
chronique

Pot-au-feu : des sémiologues sur la marmite

Cette affiche. Cette satanée affiche de la "manif pot-au-feu",  organisée par la bande à Ruffin, et prévue samedi, à Paris. Il faut tous les voir, se transformer en sémiologues. Il faut les voir, frémissants, se pencher sur la marmite, pour inspecter ce qui y mijote.  Ce lancer, manière pavé, de persil, de radis, de poivrons et d'oignons, est-ce une incitation à la violence ? 

Ils pourraient se poser des questions sérieuses : un pot-au-feu en mai, vraiment ? Et des radis dans le ragout, vraiment ? Est-ce une recette picarde ? Et pourquoi pas de carottes ? Et les poireaux, où sont passés les poireaux ? Ils sentent le pâté, les poireaux ?

manif pot au feu

Mais non. Une seule question les obsède : l'affiche est-elle une incitation-à-la-violence ? Il faut voir BFM soumettre l'affiche à un Mélenchon faussement épouvanté. "Mon Dieu ! Il y a une incitation très claire à jeter du persil !" 

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.