Paradis fiscaux : Le Maire matin, midi et soir
chronique

Paradis fiscaux : Le Maire matin, midi et soir

Sacré Bruno Le Maire ! Vous l'avez entendu, hier matin, sur France Info ? “Il va de soi que si une entreprise a son siège fiscal ou des filiales dans un paradis fiscal, je veux le dire avec beaucoup de force, elle ne pourra pas bénéficier des aides de trésorerie de l’État”. Cette fois, le monde d'après est en marche. Et "avec beaucoup de force". A la bonne heure ! L'octroi d'aides d'Etat aux entreprises polluantes, comme Air France, n'était qu'un faux pas.

Cette forte déclaration est d'autant plus impressionnante que la veille encore, au Sénat, le secrétaire d'Etat Dussopt avait dit le contraire. Bref, l'annonce mérite bien une dépêche AFP, laquelle entraîne logiquement des reprises médiatiques importantes.  

Mais à propos, où sont les fameux "paradis fiscaux" ? Parle-t-on du Luxembourg ? De Malte ? De l'Irlande ? Non. Selon la dernière mise à jour établie en décembre 2019, rappelle l'AFP, la France reconnaît onze paradis fiscaux dans le monde: Brunei, Nauru, Niue, le Panama, les îles Marshall, le Guatemala et le Botswana, Anguilla, les îles Vierges, les Bahamas et les Seychelles. Il est vrai, rappelle encore l'AFP, que la liste de l’Union européenne est plus élargie, puisqu'elle intègre également dans sa liste noire les Samoa américaines, les Fidji, Guam, Oman, le Samoa, Trinité-et-Tobago, les Îles Vierges américaines et le Vanuatu.

Si restrictive qu'elle soit, il faut croire que cette définition des "paradis fiscaux" était encore trop large. Raison pour laquelle, dans l'après-midi, dans une lettre à l'administration, Le Maire a encore réduit la portée de l'annonce tonitruante du matin. Seules seront donc visées les entreprises qui ont une "filiale sans substance économique" dans un paradis fiscal.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.