Notre-Dame sans les mots
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Notre-Dame sans les mots

Réservé à nos abonné.e.s

Toute sa vie, on se souviendra où on était, et comment on l'a appris. J'ai d'abord vu brûler Notre Dame du haut d'une terrasse de Paris où je me trouvais par hasard, avant tout direct de BFM, avant tout titre de presse, avant tout commentaire, l'événement nu, j'ai vu brûler Notre Dame nue, de mes yeux vu, une amie venait de me dire "Je suis sous le choc, Notre Dame brûle, des flammes plus hautes qu'elle", alors le coeur bat plus vite, on ne croit pas ce qu'on entend, Notre Dame brûle, on se précipite sur la terrasse et voilà, Notre Dame est en flammes, dans un incroyable silence, si seule au milieu de la ville, de loin on ne voit ni n'entend les pompiers, ni personne, si seule, est-il possible ?

Il vous reste 68% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.