Molières et dictature
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Molières et dictature

Réservé à nos abonné.e.s

"Nous ne vivons pas en dictature !" Cette forte parole du président de l'Académie des Molières, Jean-Marc Dumontet, prononcée hier soir à la fin de la cérémonie, les téléspectateurs ne l'ont pas entendue. Et pour cause : elle a été coupée au montage. Au montage ? Il y a donc un montage ? Ce n'était pas en direct ? Ah non. Un léger différé. Léger, c'est à dire 2 heures 45 environ. La cérémonie, qui a débuté (en vrai) à 20 heures, n'a été retransmise à la télévision d'Etat qu'à partir de 22 heures 45. Délai qui laisse, en effet, le temps de jouer des ciseaux. (Et accessoirement a permis au Point d'annoncer le palmarès à l'heure précise où commençait la retransmission).

Il vous reste 70% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.