La dinde hallal, cet ennemi de l'ombre
chronique

La dinde hallal, cet ennemi de l'ombre

Fureur et incrédulité matinales sur Twitter. Gérald Darmanin, dans une émission de BFM hier soir, a mis en cause la présence de rayons de produits hallal (ou casher) dans les supermarchés. BFM a tweeté cet extrait, avec la citation suivante : "Moi ça m'a toujours choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir un rayon de telle cuisine communautaire". "C'est comme ça que ça commence, le communautarisme" a poursuivi le ministre. Réprobation et colère (légitimes) chez mes amis de Twitter. Comment donc, on décapite un professeur dans la rue, et le ministre de l'Intérieur n'a rien d'autre à nous dire ? Son ennemi, c'est la dinde hallal ?

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.