Erdogan, Johnson : itinéraire de deux anti-héros médiatiques
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Erdogan, Johnson : itinéraire de deux anti-héros médiatiques

Réservé à nos abonné.e.s

Excellente et cruelle idée, du Monde, de revenir sur la première apparition dans les colonnes du journal de l'un des noms qui font aujourd'hui l'actualité quotidienne. C'est en 1994, qu'apparait pour la première fois dans le journal le nom de Recep Tayyip Erdogan, candidat aux élections municipales à Istanbul. La correspondante de l'époque, Nicole Pope, traite alors en une seule ligne la candidature du candidat du Parti de la prospérité, proche des Islamistes. Elle préfère consacrer la totalité de son article au candidat de la gauche, Zülfü Livanelli, sur lequel, écrit aujourd'hui le journal, "porte son attention et, on le devine, ses espoirs". Il faut dire que Livanelli est connu pour avoir présenté un de ses films -adapté d'un roman de Ya...

Il vous reste 74% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.