Charlie, le Mali, et l'absurde
chronique

Charlie, le Mali, et l'absurde

L'escarmouche a échappé à beaucoup. Le chef d'Etat major de l'Armée de terre, le général Thierry Burkhard, s'est déclaré indigné par un dessin de Charlie Hebdo, publié au lendemain de l'accident d'hélicoptères qui a causé la mort de 13 militaires français au Mali. Dans un texte plus long, il a fait part de sa "peine immense".  Et, "avec sincérité et humilité", a invité le directeur de Charlie, Riss, à venir leur rendre hommage à la cérémonie des Invalides, qui s'est tenue hier.

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.