Charles II d'Orléans, et la peste
chronique

Charles II d'Orléans, et la peste

Troisième fils de François Ier, Charles II d'Orléans est surtout passé à la postérité par les circonstances de sa mort. En campagne contre l'Anglais dans le Boulonnais en 1545, et mécontent du logement qui lui était réservé, il réquisitionne une demeure dans laquelle huit personnes venaient de mourir de la peste. La peste ? "Jamais fils de France n'est mort de la peste" fanfaronne le prince. Il se roule en riant dans les lits des défunts et, à en croire le nonce du pape qui relate l'histoire, organise une bataille d'oreillers avec ses compagnons d'armes. Il meurt de la peste quelques jours plus tard.

Ne peut-on entendre, dans les comportements des princes d'aujourd'hui, des échos de l'arrogance de l'invulnérable Valois (l'histoire a été rappelée sur Twitter après le matinaute d'hier) ? J'écoute et je réécoute, incrédule, cette réponse de Macron sur les masques, dont BFM a mis en ligne un extrait d'une minute. 

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.