Aviation : bienvenue vers le crash !
chronique

Aviation : bienvenue vers le crash !

Joie et félicité : on ne cesse de battre des records. Le 29 juin dernier, plus de 200 000 avions se sont envolés -et ont atterri. C'est un site collaboratif suédois, Flightradar24, qui le dit. C'est un record : on n'avait jamais vu autant d'avions dans le ciel le même jour. L'information est donnée en France par l'Usine nouvelle. Le ton est neutre. Factuel. Plus neutre que cette chronique de France Info, qui nous informait l'an dernier que 2017, déjà, avait été une année record pour le trafic aérien. "Bonne performance" "dynamique" "amélioration" : France Info était manifestement heureux.

La cause de cette magnifique croissance ? La "démocratisation", bien entendu, du transport aérien. C'est beau, c'est bien, c'est démocratique, la démocratisation. Qui donc, quel lobby féodal attardé, pourrait s'élever contre la démocratisation ? Si partout dans le monde, on construit des Notre Dame des Landes, c'est pour anticiper, pour accompagner, cette démocratisation. N'objectons pas que cette démocratisation est toute relative. N'objectons surtout pas que, tiens, on dirait que la démocratisation semble oublier un certain continent (devinez lequel). Vive la démocratisation !

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.