L'AFP, Bakchich, les "leçons", et l'anonymat
Initiales DS
Initiales DS
chronique

L'AFP, Bakchich, les "leçons", et l'anonymat

Réservé à nos abonné.e.s

Ca devait arriver : je suis égratigné par nos excellents confrères de Bakchich.

Il parait que, à propos de l'affaire UMP-AFP, je donne des leçons.

A vrai dire, je m'y attendais un peu. Donner raison, fût-ce sur un micro-point, à un porte-parole de l'UMP contre la presse quasi-unanime, c'est vivre dangereusement.

Il m'est difficile de contredire mon contradicteur de Bakchich: il se présente comme un ancien journaliste de l'AFP qui aime encore beaucoup sa maison, mais...il est anonyme.

Pourquoi cet anonymat, d'ailleurs ? L'amour rend aveugle, c'est connu, mais pourquoi devrait-il aussi rendre invisible ?

Il m'est donc difficile de rectifier les faits erronés que me reproche l'amour...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.