Barthès-Sarkozy, apothéose du fun washing
Initiales DS
Initiales DS
chronique

Barthès-Sarkozy, apothéose du fun washing

Réservé à nos abonné.e.s
"Je dépose les armes, vous avez gagné": sur le plateau du Petit journal, Sarkozy vient de se regarder dans un best of des montages de Yann Barthès, il vient de se voir dans ses dandinements et ses mimiques, ses discours recyclés et ses blagues qui tombent à plat, il n'en peut plus de rire, et dans un souffle il glisse à Barthès: "je dépose les armes. Vous avez gagné". Et à cet instant, éberlués, devant cette improbable confrontation que l'on attend inconsciemment depuis cinq ans, on se demande: mais que voyons-nous, exactement ? Comment décrire ce à quoi nous assistons ? Que se passe-t-il ?

Ce que nous voyons, après quelques heures...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.