Un reportage moutonnier derrière Montebourg
Éconautes
Éconautes
chronique

Un reportage moutonnier derrière Montebourg

Duralex sed lex, la dure loi de l'actualité politique

Réservé à nos abonné.e.s
Lundi 26 novembre. Le ministre du redressement productif est attendu dans l’usine de verre Duralex près d’Orléans. Mais de l’usine, vous n’apprendrez rien. L’actu est restée rivée sur le coup de balai de Montebourg poussant Mittal vers la sortie, gros titre des Echos du matin. L’éconaute était sur place. Sur Duralex, elle n’a rien appris non plus. Sur le métier de journalistes, si.

"Un bus vous attendra à la gare d’Orléans". C’est grand, la gare d’Orléans. J’en fais même quatre fois le tour avant de trouver le véhicule affrété par la préfecture du Loiret. Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est mon premier voyage de presse. Je vais prendre le bus avec des journalistes, des vrais. Enfin, le bus, non. La préfecture nous envoie un vieux camion de pompiers rouge avec sur le toit un gyrophare bleu qui ne fonctionne même plus. Il nous conduit jusqu’à l’usine Duralex située à l'ouest d’Orléans, à la Chapelle-Saint-Mesmin, et qui attend la visite du ministre ...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.