Bitcoin, invention géniale ou arnaque ?
Éconautes
Éconautes
chronique

Bitcoin, invention géniale ou arnaque ?

La monnaie virtuelle pour les débutants

Réservé à nos abonné.e.s
A nous deux bitcoins ! Ou plutôt à nous trois. Car selon que s’adresse à vous l’éconaute high-tech ou l’éconaute économiste, vous n’aurez pas la même analyse de cette monnaie virtuelle qui a connu la semaine passée un krach aussi impressionnant que surmédiatisé. Deux analyses donc : les uns considèrent le bitcoin comme une invention libertaire susceptible de supplanter notre système bancaire moribond, les autres y voient la mise à mort de notre monnaie comme lien social. Démonstration.

Qu’est-ce qu’un bitcoin à part un mot à faire ricaner les préados ? Laissons d’abord la parole à l’éconaute high-tech : le bitcoin est une monnaie qui s’utilise dans un système de paiement électronique, de pair à pair – on parle aussi de peer-to-peer, principe également utilisé pour l’échange de musiques ou de vidéos – et qui permet d’envoyer de l’argent à un tiers sans passer par une institution financière. La légende veut que ce système, créé en 2009, soit l’invention d’un Japonais de 37ans, Satoshi Nakamoto, mais tout pousse à croire qu...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.