Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Investigation / France Télévisions : l'externalisation, "une censure en amont" ?

Par le - 18h36 - @rrêt sur images

Pour réduire les coûts, la direction de France Télévisions prône l'externalisation. Mais n'y a-t-il pas un risque? Jean Baptiste Rivoire , ex-rédacteur en chef adjoint de Special Investigation (Canal+) se souvient de son expérience à Canal+, dans l'émission 90 minutes, en 2005. Trois sujets, achevés, prêts à être diffusés, risquent de déranger le pouvoir politique. La direction d'alors veut les mettre au placard. La rédaction se mobilise et les sujets sont diffusés : mais quelques mois plus tard, la direction annonce la suppression de 90 minutes. L'effort d'investigation est déplacé sur Lundi Investigation (devenu Spécial Investigation) qui produit tout en externe, auprès de sociétés de production. Résultat : la chaîne n'a plus qu'à ne pas acheter les sujets qui lui déplaisent. "Plus de censure! Terminé. C'est une censure en amont" s'inquiète Rivoire.

 

L'occasion de voir l'intégralité de notre émission : "L'investigation, c'est un bien commun, comme l'hôpital


Abonnez-vous !
|