Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Au Figaro, "l'actionnaire n'a pas besoin de bouger une oreille pour qu'on soit sages" (Bembaron)

Par le - 12h21 - @rrêt sur images

Peut-on enquêter, dans un journal, sur son propre actionnaire ? C'est ce qu'a fait le journaliste de Libération Jérôme Lefilliâtre, qui a récemment écrit sur le "très haut dépit" de Patrick Drahi, patron d'Altice et actionnaire principal du quotidien. Reçu sur notre plateau, Lefilliâtre défend l' "indépendance totale" qu'il connaît au sein de sa rédaction. Et au Figaro, peut-on écrire sur Dassault en toute liberté ? La journaliste du quotidien propriété de l'avionneur français, Elsa Bembaron, avoue être une fan de Dassault Systèmes - et être "brimée" pour ne pas trop en parler, justement pour ne pas dire trop de bien de Dassault. "Il y a un petit peu d'auto-censure. Mais je pense que l'actionnaire n'a même pas besoin de bouger une oreille pour qu'on soit sages tous seuls".

Pour (re)voir l'intégralité de l'émission sur Patrick Drahi : "Patrick Drahi n'est pas le seul méchant"


Abonnez-vous !
|