Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Tabloïds britanniques : le mariage princier éclipse le Brexit

Par le - 17h20 - lu

On n'a pas fini d'en entendre parler. Depuis l'annonce officielle, lundi 27 novembre, du mariage l'an prochain du prince Harry et de l'actrice Megan Markle, la presse britannique est saturée d'articles sur le couple. Tabloïds en tête, les Unes ont laissé une large place aux photos du couple princier.

Ce mercredi 29 novembre, deux jours après l'annonce, les tabloïds y consacrent d'ailleurs encore leur Une : si le Sun et le Daily Mirror se réjouissent de voir l'Américaine Megan Markle annoncer qu'elle demandera la nationalité britannique avant le mariage, le Daily Mail se lance dans la spéléologie et déterre une photo de l'actrice, qui jouait jusqu'ici dans la série Suits, devant Buckingham Palace alors qu'elle était adolescente.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Sun, 29 novembre 2017


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Daily Mirror, 29 novembre 2017


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Daily Mail, 29 novembre 2017

"Harry" et "Megan" sont donc partout... au point d'éclipser même un des sujets favoris des tabloïds ces derniers mois : le Brexit - et surtout son coût. Comme l'a remarqué le correspondant du Monde au Royaume-Uni, Philippe Bernard, il y avait pourtant de quoi faire. Car d'après plusieurs médias britanniques, le Royaume-Uni vient d'accepter de payer environ 50 milliards d'euros pour sa facture de sortie de l'Union Européenne, l'une des nombreuses pierres d'achoppement lors des négociations entre les deux parties. Un montant bien supérieur à ce qui avait circulé jusque là (la première ministre Theresa May avait proposé de payer 20 milliards d'euros en octobre dernier). Et un revirement pour le gouvernement britannique qui risque d'en mécontenter plus d'un, notamment du côté du parti eurosceptique et xénophobe Ukip. The Times titre ainsi en Une ce mercredi "Le Royaume-Uni paiera les factures de l'Union Européenne pendant des décennies" (mais la photo est consacrée à la future princesse).


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Times, 29 novembre 2017

De son côté, The Guardian annonce en première page : "Le Royaume-Uni fait face à une facture de divorce de 50 milliards de livres après s'être incliné face aux demandes de l'Union Européenne".


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Guardian, 29 novembre 2017

Même son de cloche à la Une du Financial Times ("Le Royaume-Uni s'incline face à l'Union Européenne sur la question de la facture du divorce, à la recherche d'une avancée pour le Brexit") ou du Daily Telegraph. Côté tabloïd, en revanche, on se contentera d'une minuscule case à la une du Daily Mirror pour la nouvelle (voir plus haut).


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Une du Financial Times, 29 novembre 2017

Ce n'est pas la seule nouvelle qui va passer sous les radars d'un bon nombre de Unes dans les prochains jours. Lundi, déjà, un journaliste du Huffington Post anglais recensait dix informations qui, sans l'avalanche d'articles et d'éditos sur le couple princier, auraient reçu une couverture médiatique bien plus importante. D'après les annonces officielles, le mariage princier est prévu pour le printemps prochain. La frénésie maritale ne fait que commencer.


Abonnez-vous !
|