Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Pub gel douche jugée raciste : la vidéo était plus longue !

Par le - 19h23 - buzz

Excuses d'une marque de gel douche après une pub jugée raciste - et tronquée. L'information a fait le tour des médias français (et internationaux) ce lundi 9 octobre. La marque Dove a dû retirer une de ses publicités Facebook, après un mouvement sur les réseaux sociaux ce week-end l'accusant de racisme. La marque a expliqué dans un tweet : "Une image que nous avons récemment postée sur Facebook n'a pas réussi à représenter les femmes de couleur avec prévenance. Nous regrettons profondément le tort que cela a causé".

Que voyait-on dans cette pub de quelques secondes, depuis supprimée ? Les capture d'écran extraites du GIF publicitaire qui ont circulé sur Facebook, puis sur Twitter, avant d'être reprises sur les sites d'info, montrent une jeune femme noire retirant son t-shirt marron, et remplacée par une femme blanche, rousse, habillée d'un t-shirt blanc. Le gel douche est posé en bas à droite de l'image.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Captures de la pub

Pour beaucoup, il s'agit d'une image montrant une femme noire devenant blanche parce que "lavée" par Dove. Ce qui a provoqué un tollé sur Twitter, s'organisant notamment autour du mot-clé #BoycottDove. Tollé qui a conduit la marque à retirer rapidement sa publicité, et à s'excuser. D'autant que, comme l'ont rappelé plusieurs sites, ce n'est pas la première fois que la marque crée la polémique sur ce sujet. En 2011, une autre de ses publicités avait été vertement critiquée comme véhiculant un message raciste (une accusation à laquelle ont dû faire face d'autres marques ces dernières années).

Dove pub 2011

Pub de la marque, datant de 2011, et jugée raciste

Sauf que la pub Dove est en réalité plus longue de quelques secondes, ce que de nombreux internautes n'ont pas relevé. Dans la suite du GIF, que l'on peut retrouver facilement sur Twitter, on y voit en effet la jeune femme blanche retirer à son tour son t-shirt, et...remplacée par une troisième femme, au teint plus mat, dont l'origine semble être moyenne-orientale.

Une troisième femme susceptible tout de même de changer la perception que l'on a de la publicité... mais qui n'a pas été évoquée sur tous les sites. Certains, comme l'AFP, Le Monde, La Parisienne (supplément féminin du Parisien), 20 Minutes ou encore Le Figaro, ont bien précisé qu'une troisième femme au "teint mat" ou "à la peau plus sombre" apparaissait dans la publicité, tout en ne diffusant pas la pub dans son entièreté (exception faite de 20 Minutes). Et en étant parfois un peu vague : Libération évoque "une troisième femme", mais sans plus de précision - et sans image.

D'autres ont tout simplement omis cette troisième femme : Franceinfo, Paris Match, le Huffington Post, Les Inrocks, Closer ou encore Glamour... aucun de ces sites ne mentionne son apparition dans la vidéo.

L'occasion de (re)lire notre article : "Détournement du mouvement «Black Lives Matter» : une marque retire sa pub"


Abonnez-vous !
|