Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

"La télé ça pue" : le rappeur Vald tacle Ardisson

Par le - 11h20 - vu

Il y a des émissions qui ne passent pas. Le rappeur Vald, invité de Salut les Terriens le même soir que l'épisode de la jupe de Nolwenn Leroy soulevée par Laurent Baffie, a pris la parole dans une story Snapchat (comme Raquel Garrido cette semaine) pour critiquer Thierry Ardisson... et la télé en général. "J'ai la haine, dit-il. Je déteste la télé. Ça pue du cul la télé. Ardisson me dit : "Bonjour ta première teuch à 9 ans. Ensuite il me demande c'est quoi d'être blanc. Ensuite il me dit t'es le Eminem français, non mais... Et là surprise, il arrive à finir sur "eh au fait ton frère muz est-ce que tu l'envies." (...) Et là-dessus il insiste, "mais il est musulman...". J'étais pas préparé j'ai dit une connerie j'ai dit ""il est revenu, il est revenu à ses croyances de base. Et là tout le monde applaudit!"" Le rappeur trouve ces questions "hors propos", lui étant venu pour parler "de musique". Il aurait donc demandé à ce que la séquence soit retirée... ce que la production n'a pas fait.

nouveau media

L'interview correspond-il vraiment au tableau qu'en fait Vald? Ardisson l'ouvre en tout cas avec des remarques semblant montrer qu'il ne tient pas le rap en haute estime, ni les rappeurs : "Vous n'êtes pas vraiment un rappeur comme les autres. Vous n'êtes pas noir, vous ne passez pas vos journées en salle de muscu, et vous savez que le verbe croiver n'existe pas en Français." Il va ensuite conduire l'interview en le ponctuant de mots en "verlan" ou d'argot, alors que Vald n'emploie ni l'un ni l'autre. Il fait ainsi une biographie accélérée de Vald, relevant qu'"à 9 ans, vous découvrez votre première teuch." Pour parler argent, il demande : "Tu prends de la caillasse?" avec une fausse voix menaçante.

Les autres questions dénoncées par Vald, en revanche, sont posées par Ardisson au sujet des paroles des chansons du rappeur. Ardisson demande ainsi : "Vous avez un morceau qui s'appelle Blanc. C'est très marrant parce que c'est un morceau sur votre couleur. C'est vrai que les Noirs ils parlent des Noirs, y'a jamais un Blanc qui parle des Blancs. Donc dans ce morceau vous parlez de vous. C'est quoi d'être Blanc?" A nouveau, Ardisson aborde la question de la foi parce qu'il cite un des morceaux du rappeur : "Vous dites, je suis le miroir d'une civilisation essouflée à court d'illusions où le sexe la drogue et les jeux vidéo sont les seuls échappatoires à une société privée d'idéaux. Est-ce que vous aimeriez avoir un idéal par exemple est-ce que vous aimeriez avoir la foi?" Mais c'est là que l'interview prend un tour inattendu, et totalement hors propos. Ardisson embraie : "Est-ce que vous enviez votre frère qui est devenu musulman?" Vald : "Très peu. mais je l'aime beaucoup." Ardisson : "Mais il est musulman." Pourquoi ce "mais", on ne sait pas. Vald, en tout cas, dément, comme il l'a expliqué sur Snapchat : "Il l'était, mais il est revenu." L'interview se termine ainsi, sur une musique orientalisante.

Sollicitée par Asi au sujet de son engagement non tenu de retirer la séquence, la production n'a pas encore donné suite.


Abonnez-vous !
|