Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Kits de campagne : Marine Le Pen veut porter plainte contre l'AFP

Par le - 17h27 - lu

Vers une nouvelle bataille judiciaire? Marine Le Pen a annoncé dans un tweet, publié ce mardi 11 juillet, vouloir porter plainte contre l'AFP pour diffamation. Elle y qualifie l'agence d'"usine à ragots diffamatoires". L'objet de sa colère ? Une dépêche du jour, intitulée "Au FN, une refondation sous menace judiciaire". Au Lab d'Europe 1, la présidente du FN a précisé reprocher à l'AFP d'avoir "répercuté des ragots gravement diffamatoires" la "mettant en cause dans une affaire où la justice a écarté définitivement tout soupçon à son égard". Elle ajoute : "L'AFP "oublie" évidemment d'évoquer cette mise hors de cause."

nouveau media

De quoi s'agit-il? L'AFP a enquêté sur le lourd climat à l'oeuvre au Front National, en phase de refondation, alors que deux affaires menacent plusieurs de ses cadres dirigeants : l'affaire des finances de campagne de 2012, et celle des assistants parlementaires européens. Si Le Pen a été mise en examen, fin juin, pour abus de confiance dans le cadre de l'enquête sur de possibles emplois fictifs d'assistants parlementaires d'eurodéputés, elle a seulement été placée sous le statut de témoin assisté dans la première. Ce sont deux de ses proches, Frédéric Chatillon et Axel Loustau, qui sont soupçonnés, grâce à un système de micro-parti (Jeanne) d'avoir gonflé et surfacturé aux candidats FN aux législatives certaines prestations - dont des kits de campagne -, ensuite remboursées par l'Etat pour les candidats ayant fait plus de 5% au premier tour.

nouveau media

"Marine Le Pen a pu profiter de ce système"

Dans son enquête sur la situation actuelle du FN, l'AFP cite, en off, des frontistes pour qui la refondation du parti doit passer par la mise à l'écart de Chatillon et Loustau : "Pour un ancien conseiller, les écarter maintenant représenterait "un sacré risque" : sous couvert d'anonymat et sans avancer de preuves, plusieurs ex-collaborateurs FN interrogés par l'AFP pensent en effet que Marine Le Pen a pu "profiter" de ce système mis en cause par les juges. Mais celle-ci balaie un dossier "vide" et a été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté." Selon le témoignage d'un autre frontiste cité par l'AFP, un "système comparable" aurait même été reconduit pour les campagnes de 2017.

L'annonce de cette plainte survient alors que l'AFP a été accusée, il y a quelques semaines, d'avoir voulu "enterrer" l'affaire Ferrand par la CGT. L'agence, par la voix de Michèle Léridon, directrice de l'information, a vivement nié avoir exercé toute forme de censure, et évoqué des précautions éditoriales ayant empêché de sortir l'affaire avant le Canard Enchainé : "le recoupement des sources, la vérification des faits sont absolument cruciaux pour nous. La fiabilité avant tout ! Les éléments dont nous disposions à ce moment-là ne répondaient aucunement à ce critère." Mais en filigrane, comme nous l'avons raconté, se pose la question de la place de l'investigation au sein de l'agence : "Est-ce que l’AFP est là pour sortir des infos? On n’est clairement pas à l’aise, on n’est pas dans cette culture. Une partie de la hiérarchie rédactionnelle pense que ce n’est pas le rôle de l’AFP", nous avait déclaré un délégué syndical.

L'occasion de voir notre émission : "Marine Le Pen s'est re-diabolisée toute seule", avec Mariane Turchi, journaliste à Mediapart, Mathias Destal, journaliste chez Envoyé Spécial (tous deux co-auteurs du livre Marine est au courant de tout... (Flammarion, mars 2016), Aurélien Colly, journaliste au service politique de France Inter et Patrice Maggio, rédacteur en chef de Var-Matin


Abonnez-vous !
|