Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Le burkini, une idée du gouvernement australien (JC Kaufmann)

Par le - 14h15 - @rrêt sur images

Surprise ! Loin d'être un complot islamiste, le burkini était en fait une commande... du gouvernement australien. C'est ce qu'explique le sociologue Jean-Claude Kaufmann, auteur du livre Burkini, autopsie d'un fait divers, et invité sur notre plateau pour revenir sur la polémique de l'été dernier. Le gouvernement australien à l'origine du burkini ? Si la marque a été déposée par la styliste australienne et musulmane Aheda Zanetti, les autorités lui ont passé commande de son vêtement de plage suite à des émeutes racistes de Cronulla, banlieue de Sydney en Australie. L'idée était de diversifier le personnel sauveteur sur les plages, en recrutant des musulmanes habillées pour l'occasion. Elle seront trois ou quatre à se porter candidates, dont Mecca Laalaa, devenue icône du burkini. Douze ans plus tard, l'histoire a eu bien du mal à passer l'océan. Dans les médias français, on n'a quasiment pas entendu parler de cette commande du gouvernement australien. "On a parlé de projet politique. «Projet politique», c'est : burqa, islamistes. Là, on avait tout faux", tacle Kaufmann sur notre plateau.

Regardez donc notre émission dans son intégralité : "Le burkini, un projet politique ? Mais on a tout faux !"


Abonnez-vous !
|