Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Anti-G20 : Sputnik illustre Hambourg avec une photo de Séoul

Par le - 17h30 - grrr !

Pour illustrer un article sur des violences lors des manifestations à Hambourg, en marge du G20, le site pro-russe Sputnik a choisi une image prise en 2016 à Séoul.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Un hélicoptère de police a "failli" être touché par une fusée de signalisation tirée par des manifestants opposés au G20, qui se tient actuellement à Hambourg. C'est ce qu'annonce le site Sputnik (sur lequel @si s'était largement penché) le 7 juillet, en reprenant un communiqué de la police locale qui affirme qu'un de leurs hélicoptères a été attaqué par une fusée de signalisation : "Un hélicoptère de police a été attaqué avec une fusée de signalisation, mais celle-ci est passée à côté de sa cible".

Sur la photo choisie par Sputnik pour illustrer cette info : une foule dense de plusieurs milliers de personnes, laissant penser que le cliché a été pris Hambourg, où les manifestations anti-G20 ont déjà blessé au moins 76 policiers dans la journée du 6 juillet. Mais pas du tout : en deux petits clics (clic droit et "Rechercher une image avec Google), on s'aperçoit en effet que la photo en question a été prise en novembre 2016, à Séoul. Des dizaines de milliers de manifestants étaient alors descendus dans les rues de la capitale pour réclamer la démission de la présidente coréenne, impliquée dans un grand scandale de trafic d'influence (et qui a depuis démissionné de son poste).


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

La photo originale

L'occasion de revoir notre émission : "Les médias russes veulent fracturer l'opinion française"


Abonnez-vous !
|