Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Trump : Time demande le retrait d'une fausse Une de ses propriétés

Par le - 19h20 - lu

Trump affichait sur les murs de ses propriétés à travers le mondeune fausse Une de l'hebdomadaire Time le mettant à l'honneur, a révélé hier le Washington Post. Le magazine lui a demandé de les retirer.

A l'origine, un reporter du Washington Post remarque une couverture du magazineTime, datée du 1er mars 2009, affichée dans une propriété du président, lequel a fait fortune dans l'immobilier et possède de nombreuses résidences privées, casinos et autres clubs de golf dans le monde. Sur cette Une : une photo de Donald Trump (que le magazine avait désigné personnalité de l'année de 2016) et un gros titre : "The Apprentice [l'émission de télé-réalité que le milliardaire animait à cette époque] est un carton à la télé !". Au-dessus du titre de la publication : "Trump est sur tous les fronts... même la télé !"

Washington Post

La fausse couverture dans une des propriétés de Trump (Washington Post)


Sauf que la couverture affichée est un faux, assez grossièrement photoshopé : "il n'y a pas eu de numéro de Time le 1er mars. Et il n'y a pas du tout eu de numéro en 2009 qui avait Trump en couverture" démontre le Washington Post. Plusieurs autres détails peuvent mettre la puce à l'oreille : la bordure rouge est plus fine que celle d'une couverture authentique, et les titres secondaires ne sont pas positionnés au bon endroit. Sans compter les points d'exclamation, absents des titres de la publication... mais très appréciés de Trump dans ses tweets.

Qui a créé ce faux et pourquoi ? Difficile de le savoir. Quoi qu'il en soit, la fausse couverture a été repérée par le Washington Post dans 17 clubs possédés par le milliardaire, du bar d'une station de sport en Floride à la salle à manger d'un club de golf en Virginie ou en Irlande... Toutes devront êtres retirées, à la demande du Time.

Et le Washington Post de s'interroger : "Comment est-ce que Trump - qui a passé une campagne entière et une bonne partie de sa présidence à accuser les grands médias de produire des "fake news" - s'est-il retrouvé à décorer ses propriétés avec un échantillon de journalisme bidon ?"

En tout cas, Donald Trump "voit la couverture de Time comme un honneur considérable" selon le Washington Post. Il avait notamment prétendu en janvier avoir fait davantage de Unes de Time que n'importe qui - ce qui est faux. Dans une interview de 2016, il avait également fait le décompte de ses apparitions en couverture du magazine. Il revendiquait alors deux Unes avant son entrée en politique. En réalité, il n'y en a qu'une, en 1989. Peut-être y ajoutait-il la fausse couverture de 2009 qui ornait les murs de ses clubs.

L'occasion de relire nos articles : "Accusée de fakenews sur Trump, CNN vire trois journalistes", "Les médias US au front contre Trump"

(Par Hélène Assekour)


Abonnez-vous !
|