Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Qatar : les Russes à l'origine du piratage de l'agence de presse qatari ?

Par le - 17h24 - @rrêt sur images

C’est établi : l’agende de presse officielle du Qatar a bel et bien été piratée. Comme l’explique le chercheur Nabil Ennasri dans notre émission cette semaine, le mardi 30 mai, vers minuit, l’agence de presse qatari a publié un communiqué dans lequel l’émir du Qatar, Al-Thani, tirait à boulets rouges sur l’administration Trump, félicitait l’Iran, considérait le Hamas comme le représentant légitime du peuple palestinien, et jugeait les relations avec Israël excellentes. Or le communiqué est un faux. D’après le FBI, qui s’est rendu à Doha pour enquêter, le piratage aurait été exécuté par des Russes. Doit-on y voir le Kremlin derrière cette opération qui a conduit à la rupture diplomatique entre huit Etats – dont l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis – et à une crise sans précédent dans les pays du Golfe ? Pas forcément, car ce peut être l’œuvre de mercenaires russes isolés, estime notre invité… qui n’écarte pas pour autant une déstabilisation d’origine saoudo-russe.

>> L'occasion de voir notre émission consacrée à la crise du Qatar avec Nabil Ennasri, Sihem Souid et Georges Malbrunot.


Abonnez-vous !
|