Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

NDDL : le projet d'aéroport étrillé devant la justice administrative

Par le - 14h58 - suivi

Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes bientôt enterré ? La question se pose après la demande d’annulation de quatre arrêtés préfectoraux autorisant le début du chantier par la rapporteuse publique de la cour administrative d'appel de Nantes lundi 7 novembre, lors d’une audience très suivie par la presse.

Coup de théâtre ou coup d’arrêt au projet d’aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes : à l’issue de l’audience de la cour administrative d'appel de Nantes ce lundi 7 novembre, la presse est prudente – le délibéré est attendu le 14 novembre – mais tous les compte-rendus soulignent le tournant pris dans ce projet très controversé. En effet, la rapporteuse publique Christine Piltant s’est prononcée pour l’annulation de quatre arrêtés préfectoraux portant dérogation à la loi sur l’eau et la loi sur les espèces protégées et autorisant le début du chantier.

NDDL Libération

Raison de ces annulations ? L’impact sur l’environnement. Selon le site Reporterre, sont en cause notamment "les rejets dans l’environnement du glycol, le produit de dégivrage des avions ; les trois-quarts seront récupérés dans des cuves spéciales et retraités, mais un quart, vaporisé, dispersé dans l’air, finit cinquante jours par an - c’est-à-dire pendant une partie de l’hiver -, dans l’environnement et la nappe d’eau". Certes, précise le site Mediapart, "la masse d’eau menacée par l’aéroport ne représente que 1,44 % de la zone impactée". Mais Piltant, citée par le site d’information, sort de sa manche une comparaison imparable : "si 1,44 % de la population française contractait la rage, cela ferait 1 million de personnes. On ne dirait pas que c’est insignifiant". Aussi, selon la rapporteuse, la destruction d’une zone humide peut être évitée. Et de lancer cette conclusion qu’apprécieront les opposants au projet : "peut-on vivre sans aéroport idéal : la réponse est oui. Peut-on vivre sans eau : non !"

La magistrate s’est ensuite lancée dans un plaidoyer en faveur de l’aéroport actuel, une alternative crédible à ses yeux. "Alors que l’État n’a jamais pris cette hypothèse au sérieux en quarante ans de conduite de ce dossier", écrit Mediapart, la rapporteuse "aligne les arguments en ce sens", et notamment le fait que de nombreux aéroports dans le monde "ne possèdent qu’une piste, comme l’actuel site nantais, alors qu’ils accueillent plus ou autant que les 9 millions de passagers que Nantes rêve de transporter à terme". Verdict de Mediapart : "une fois démontrée qu’une alternative existe à l’aérogare de Notre-Dame-des-Landes, c’est tout le projet qui tombe".


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Notre-Dame-des-Landes, derrière l'image

Notre Dame des Landes : menaces contre les journalistes ? Europe 1 s'emballe

Non, les zadistes n'appellent pas à lyncher les journalistes

enquête publié(e) le 20/10/2016 par Juliette Gramaglia

Un appel officiel des zadistes à lyncher les journalistes présents à Notre-Dame-des-Landes (NDDL) ? C'est ce que rapportait en substance Thomas Sotto dans la matinale d'Europe 1 du mercredi 19 octobre, évoquant une lettre publiée le 15 octobre. Cette lettre menace physiquement les journalistes ...

Nantes tableau départs

Notre-Dame-des-Landes : un peu de basse politique matinale

chronique publié(e) le 16/02/2016 chez les matinautes

Dans le lancinant débat sur Notre-Dame-des-Landes, au moins tel qu'il se déroule en coulisse au gouvernement, il y a une catégorie d'arguments auxquels plus personne ne semble penser, des arguments oubliés dans un coin de grenier où ils s'empoussièrent : les arguments sur l'utilité de l'...

Monde

Aéroport NDDL : l'Etat annonce la reprise des travaux en 2016

suivi publié(e) le 31/10/2015 par la rédaction

Trois ans après. Alors que les travaux étaient suspendus depuis l'automne 2012, la préfecture de la Loire-Atlantique a annoncé hier, vendredi 30 octobre, la reprise des travaux pour le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. L'annonce intervient cinq jours après le lancement d'un appel d'...

Tous les contenus de ce dossier >