Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Irak : Un présentateur de NBC s'excuse après avoir menti

Par le - 17h51 - buzz

Séquence étonnante sur la chaîne américaine NBC cette semaine : Brian Williams, ancien reporter de guerre, aujourd'hui présentateur vedette de la chaîne, a dû présenter ses excuses, après avoir menti sur un reportage effectué en 2003 en Irak.

nouveau media

Depuis des années, Brian Williams, présentateur du journal du soir sur la chaîne américaine NBC, racontait la même histoire: en 2003, lors d'un reportage en Irak, Williams était dans un hélicoptère militaire, quand celui-ci a été frappé par une roquette avant de se crasher. Une histoire spectaculaire et... fausse. En réalité, l'animateur est arrivé une heure plus tard, dans un autre hélicoptère qui a atterri en raison d'une tempête de sable.

Vendredi dernier, alors qu'il rendait hommage à un ancien soldat, Williams a recommencé. La fois de trop ? Plusieurs soldats, dont celui qui pilotait le fameux hélicoptère, sont immédiatement montés au créneau, sur le site spécialisé dans les forces armées américaines Stars and Stripes, pour démentir les propos de l'animateur. Mercredi 4 février, en direct, Williams a finalement lâché le morceau : "J'ai commis une erreur en racontant les évènements qui se sont produits il y a 12 ans. Je tiens à présenter mes excuses. J'ai dit que je voyageais dans l'appareil qui a essuyé des tirs, alors qu'en fait je me trouvais dans un autre".

Cruel, le New York Times a retracé l'évolution du mensonge de Williams. En 2003, sur la chaîne NBC, il était déjà question de roquettes mais l'hélicoptère dans lequel se situait le journaliste n'avait, alors, pas été touché. En 2013, chez David Letterman, Williams est cette fois dans l'hélicoptère heurté par la roquette. "On a essayé de trouver une solution pour atterrir en sécurité. Mais c'était très rapide et très brutal. On était coincés, comme quatre oiseaux dans le désert", détaille-t-il même. Dans le "Nightly News" de la semaine dernière, Williams en a, malheureusement, remis une couche, n'hésitant pas à parler "d'un moment terrible, douze ans plus tôt, pendant la guerre en Irak, quand l'hélicoptère dans lequel j'étais a été forcé d'atterrir après avoir été touché par une roquette".

Les journalistes des chaînes concurrentes ont évidemment sauté sur l'occasion pour enfoncer, encore un peu plus, leur collègue. Howard Kurtz, journalistes médias sur Fox News estime que ce mensonge soulève "de sérieuses questions sur la crédibilité de l'animateur". Pour Chris Cuomo, journaliste sur CNN, les excuses de Williams ne sont pas "acceptables" et "Internet va le dévorer vivant". De son côté, Rem Reider (USA Today) écrit dans une chronique : "Difficile de savoir aujourd'hui comment Williams va surmonter cela, et comment il pourra conserver son statut de présentateur vedette de la NBC".


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Déontologie en miettes

RTBF CDJ

Les conseils déontologiques de presse, voulus par Mélenchon, "des tigres sans dents" ?

Belgique, Allemagne, Québec... le pouvoir très relatif des vigies du journalisme

observatoire publié(e) le 07/12/2017 par la rédaction

À quand un Conseil de déontologie du journalisme ? C’est la proposition portée par Jean-Luc Mélenchon qui a lancé cette semaine une pétition en ce sens. L’idée n’est pas neuve, elle compte d’ailleurs des précédents à l’étranger. De la Belgique au Québec en passant par ...

Nouveaux chiens de garde

Isabelle Giordano, des "ménages" au comité d'éthique de Radio France, (Acrimed)

lu publié(e) le 02/12/2017 par la rédaction

Habituée des "ménages", et déontologue. Le site Acrimed s'est penché le 29 novembre sur la nomination, en mars dernier, d'Isabelle Giordano, ancienne journaliste, notamment à France Inter, au comité d'éthique de Radio France. Une nomination qu'Acrimed commente avec ironie, puisque, rappelle ...

Delphine Meillet

Paradise papers / JDD : tribune masquée d'une avocate de LVMH

lu publié(e) le 13/11/2017 par la rédaction

Avocate au barreau de Paris, spécialiste du droit pénal et du droit de la presse... Mais pas seulement.Le Journal du Dimanche a publié ce week-end dans sa rubrique "Opinion" une tribune de l'avocate Delphine Meillet, visiblement remontée contre les révélations des "Paradise Papers", la ...

Tous les contenus de ce dossier >