Woerth, Bettencourt, Courroye, et le bouclier : notre rattrapage
article

Woerth, Bettencourt, Courroye, et le bouclier : notre rattrapage

Les médias leaders, ceux qui suivent, ceux qui tapent sous la ceinture

Réservé à nos abonné.e.s
Vous êtes perdu(e) ? Vous n'y comprenez déjà plus rien ? Vous confondez Thétys et Clymène, le gestionnaire de fortune et le majordome ? Normal. L'affaire Woerth-Bettencourt, feuilleton politique de l'été, est déjà un monstre médiatique. Quand le maître d'hôtel de Liliane Bettencourt a camouflé son dictaphone dans la salle de réunion de la milliardaire, il n'imaginait sans doute pas déclencher une explosion dont l'onde de choc ferait trembler le gouvernement. Et quand les journalistes de Mediapart en ont publié les premières retranscriptions, peut-être l'espéraient-ils, mais il est peu probable qu'ils aient prévu la dimension qu'allait prendre l'affaire, bientôt alimentée par toute la profession. Au grand dam de l'observateur occasionnel, pour qui il est vite devenu très compliqué de démêler le fil des événements et des révélations quasi-quotidiennes.

N'écoutant que notre courage, nous avons replongé dans les eaux troubles de ces dernières semaines pour vous aider si vous prenez l'affaire en route : une sélection chronologique des principaux épisodes, d'abord ; une galerie de portraits, ensuite, non pas consacrée aux protagonistes, mais aux médias qui ont traité l'affaire. Qui l'a lancée ? Qui a suivi ? Pour vous permettre de vous informer les yeux ouverts sur l'affaire, ce banc d'essai sera mis à jour tout au long de l'été, autant que nécessaire.

 

 

Trois ans de procédure, Un mois de révélations

• 19 décembre 2007 : Françoise Bettencourt-Meyer...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.