vivian maier, génie inconnu de la photographie
Brève

vivian maier, génie inconnu de la photographie

En octobre 2007, un certain John Maloof, résidant à Chicago et rédigeant à ses heures perdues des ouvrages sur l'histoire de sa bonne ville, acheta dans une petite salle des ventes un lot de photographies. Elles étaient l'oeuvre d'une parfaite inconnue nommée Vivian Maier.

Quand il acquit ce lot, John Maloof ne savait pas exactement ce qu'il achetait. Il s'agissait en vérité de 100 000 négatifs, de centaines de tirages papier et d'une quantité astronomique de rouleaux non développés dont certains en couleurs, représentant 20 à 30 000 clichés.

John Maloof se plongea dans tout ce matériel…et découvrit ainsi une photographe digne des plus grands. Ses images rappellent celles de Walker Evans, de Dorothea Lange, de Cartier-Bresson.

Que sait-on de Vivian Maier ? Notre inventeur a appris qu'elle était née en France en 1926, arriva aux USA à l'âge de onze ou douze ans, exerça la profession de nourrice à Chicago où elle passa l'essentiel de sa vie. Point final ou presque.

Quelques photos :

 

John Maloof a créé un blogue où vous pourrez admirer de nombreuses photos de Vivian Maier.
Il est en train d'écrire un livre sur sa découverte, à paraître à l'automne prochain.



Un grand merci à Florence Arié, qui m'a fait connaître cette histoire.


L'occasion de lire ma chronique intitulée Le goudron et les plumes, consacrée à la photographie pendant la Grande Dépression amerlocaine.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.