Vénézuéla : des journalistes expulsés par le gouvernement Maduro
article

Vénézuéla : des journalistes expulsés par le gouvernement Maduro

Réservé à nos abonné.e.s
Le président vénézuélien Nicolas Maduro tente-t-il d’imposer un blackout médiatique dans son pays ? A la veille de la manifestation de grande ampleur organisée le 1er septembre par l’opposition à Caracas, plusieurs journalistes étrangers ont été expulsés du pays. Parmi eux la journaliste du

Monde, Marie-Eve Detoeuf (qui signe ses articles Marie Delcas).

"Une entrave caractérisée à la liberté d'expression". C’est ainsi que le directeur du Monde, Jérome Fenoglio, a réagi à l’expulsion "intolérable" de l’envoyée spéciale du journal au Vénézuela. Dans un article publié le 1er septembre, Fenoglio revient sur les circonstances de cette expulsion. Le 31 août, la journaliste Marie Delcas, de son vrai nom Marie-Eve Detoeuf (également correspondante pour RFI) avait fait le trajet depuis la capitale colombienne où elle réside pour couvrir la grande manifestation du 1er septembre. Un événeme...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.