Une pub pour le vélo électrique censurée ?
article

Une pub pour le vélo électrique censurée ?

Réservé à nos abonné.e.s
L'entreprise néerlandaise de vélos électriques VanMoof a condamné une "interdiction" après que son spot, très éloquent sur la pollution automobile, a été épinglé par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). Une présentation reprise telle quelle dans de nombreux articles. Nous avons vérifié.

Tout part d'un communiqué de l'entreprise VanMoof le 30 juin dernier. La compagnie néerlandaise de vélos électriques y affirme que son premier spot publicitaire "est interdit de diffusion en France". Une tonalité reprise dans de nombreux articles comme sur Numérama, qui parle carrément de "censure" ou BFMTV, d'"interdiction". Sur son fil Twitter, VanMoof explique en anglais "Découvrez pourquoi notre nouveau spot vient juste d'être interdit par la télévision française". Pour sa part, l'AFP préfère mentionner "un avis de l'autorité française de régulation de la publicité lui demandant de modifier un spot jugé anti-voiture". Une nuance qui a son importance, car le communiqué de l'entreprise est quelque peu trompeur.

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.