Un fait-divers en août : un allocataire du RSA s'immole par le feu
enquête

Un fait-divers en août : un allocataire du RSA s'immole par le feu

Nous avons tenté (difficilement) de comprendre pourquoi

Réservé à nos abonné.e.s
C'est une information qui s'est retrouvée coincée entre le 100 mètres haies et l'interview exclusive du médaillé d'or Teddy Riner. Mercredi 8 août, le 20 heures de France 2 a rendu compte d'un drame survenu le jour-même : un allocataire exclu du RSA s'est immolé par le feu dans une caisse d'allocations familiales des Yvelines. Selon la préfecture, citée par Le Parisien qui a révélé l'affaire, les blessures étaient "sérieuses" mais les jours de la victime n'étaient "pas en danger". L'allocataire est pourtant décédé quatre jours plus tard. Depuis, les informations filtrent aux compte-gouttes. S'agit-il d'un geste désespéré lié à une procédure administrative trop lourde ? @si a tenté d'en savoir plus, non sans mal. Un blackout lié à la torpeur de l'été ou à la volonté de verrouiller l'information ?



C'est Le Parisien qui révèle l'information mercredi 8 août : "Un homme a été hospitalisé (...) dans un état grave après s’être immolé par le feu dans les locaux de la caisse d’allocations familiales de Mantes-la-Jolie (Yvelines). L’homme, âgé de 51 ans, originaire de la commune voisine de Mantes-la-Ville, s’était présenté dans les bureaux de la Caf, situés dans la cité du Val-Fourré, peu avant 10 heures". Il s'est aspergé d'un produit inflammable "alors qu'il venait d'avoir un entretien avec un conseiller pour évoquer sa situation", indique Reuters.

Le soir-même, apr&egrave...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.