Un banquier d'affaires chroniqueur ciné à Marianne
Brève

Un banquier d'affaires chroniqueur ciné à Marianne

Un banquier comme chroniqueur.

Selon Pressnews, Grégoire Chertok, banquier d'affaires chez Rothschild & Cie (et accessoirement conseiller de Paris LR et témoin de mariage de Jean-François Copé), devient le nouveau chroniqueur ciné de l'hebdomadaire Marianne dans une rubrique intitulée "Le Cinéma de Grégoire". "La société des rédacteurs du journal a demandé des explications à la direction sur ce choix, alors même que Marianne est à la recherche d'investisseurs", précise Pressnews.

L'arrivée de Chertok s'accompagne-t-elle d'une entrée au capital du magazine ? Joint par @si, Frédérick Cassegrain, directeur général de Marianne assure que Chertok "est un chroniqueur occasionnel et strictement bénévole". Les raisons de son arrivée ? "C’est un cinéphile, expert passionné et compétent, qui voit près de 200 films par an". Son arrivée n'a donc rien à voir avec ses activités de banquier. "Il n’apporte bien entendu pas d’argent au journal qui dément par ailleurs chercher des investisseurs", ajoute Cassegrain.


Chertok, cinéphile ? Dans une tribune publiée sur le site de Challenges en 2011, le banquier d'affaires, considéré par Le Point comme "le plus en vue de sa génération", racontait être "tombé dans la marmite du cinéma quand il était enfant". Tout jeune, il regardait Chaplin, Buster Keaton. A l'adolescence, il est passé à Kubrick, Hitchcock, Truffaut. Il adore également Tarantino. Mais ça s'est un peu gâté à l'âge adulte : "Les dix premières années de ma vie professionnelle, j'ai dû mettre ma passion entre parenthèses. Les horaires sont compliqués lorsqu'on débute dans la banque d'affaires et qu'on a de jeunes enfants", confessait Chertok en 2011. Depuis, il est devenu "un gros consommateur de DVD". Et chroniqueur à Marianne.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.