Ukraine : BHL repart en campagne (médiatique)
enquête

Ukraine : BHL repart en campagne (médiatique)

Vrai/Faux direct sur Canal+, néonazis invisibles à Kiev...

Réservé à nos abonné.e.s
Et revoilà BHL. Deux mois après le début des manifestations en Ukraine pour protester contre le pouvoir jugé trop proche de Poutine et trop peu démocratique, la situation se dégrade. Mardi 18 février, les affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants ont fait 25 morts d'après un premier bilan. Et qui dit morts pour la démocratie, dit Bernard Henri-Lévy. De son vrai/faux direct sur Canal+ à son discours à Kiev devant des partisans d'un parti souvent présenté comme néonazi, BHL est de retour. En forme.



Deux mois qu'ils manifestent et occupent la place Maidan, à Kiev. A l'origine de ce mouvement de contestation, le refus du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, de signer un accord de libre-échange et de coopération avec l'Union européenne. Dit autrement : le pouvoir ukrainien a renoncé à s'ouvrir sur l'Europe pour rester dans la sphère d'influence de la Russie de Poutine. Au-delà de cette considération géopolitique, les manifestants protestent contre un régime jugé peu démocratique et trop autoritaire. La contestation a pris une nouvelle tournure avec le report de la réforme constitutionnelle et la repression du mardi 18 févr...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.