Trader : pas un imposteur (BBC)
Brève Vidéo

Trader : pas un imposteur (BBC)

Alessio Rastani, trader londonien indépendant, a fait beaucoup de bruit, en déclarant hier sur la BBC qu'il "priait" pour une récession mondiale, qui lui permettrait de gagner beaucoup d'argent. Comme nous le racontions, certains médias s'interrogent aujourd'hui sur la possibilité d'une imposture. La BBC confirme dans un communiqué que Rastani est un vrai trader, et le groupe d'imposteurs Yes Men assure qu'il n'est pas l'un des leurs. Rastani, lui, a répondu aux questions du magazine Forbes.

"Nous avons effectué des investigations détaillées et nous n'avons trouvé aucune preuve suggérant que l'interview d'Alessio Rastani soit un canular. C'est un trader indépendant et l'un des témoins à qui nous avons donné la parole pour évoquer la récession." précise la BBC dans son communiqué.

Les Yes Men, eux, ironisent lourdement : "Le vrai nom de Mr. Rastani's est Granwyth Hulatberi ; il est apparu une fois sur CNBC MarketWrap en tant que "représentant" de l'OMC. Bravo, Granwyth! Tu deviens meilleur chaque jour. Just kidding. Nous n'avons jamais entendu parler de Rastani. Ce n'est pas un Yes Man. C'est un vrai trader qui, pour une raison ou une autre, est plus honnête que d'habitude."

Le principal intéressé, qu'on retrouvait dans une interview de France 24 en décembre 2010, où il était présenté comme un trader britannique d'origine iranienne, s'est exprimé sur le site du magazine Forbes, et confirme travailler dans la finance: "Je ne suis pas un trader institutionnel, je joue mon propre argent pour mon propre compte. (...) J'ai travaillé pour une entreprise, mais j'ai compris que je préférais travailler pour moi. (...) J'ai commencé en 2006." Il indique travailler depuis son domicile au sud de Londres. Il conclut en évoquant son étonnement face au choc causé par ses déclarations : "Je pensais que tout le monde connaissait ce genre de chose."

Cela validerait ce que nous indiquions dans notre enquête de cet après-midi : Le trader inconnu de la BBC qui prie pour le krach et la récession.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.