Thomas Hugues fête l'anniversaire de PPDA
Brève

Thomas Hugues fête l'anniversaire de PPDA

PPDA était l'invité de l'émission Médias le magazine présentée par Thomas Hugues, sur France 5, samedi 20 septembre 2008.

Interrogé sur son passage éclair derrière deux invités du 20 h de TF1, en duplex, avec Laurence Ferrari, PPDA répond : "Je ne savais pas du tout qu'il y avait un duplex avec TF1, j'attendais quelqu'un qui était en retard. Je l'ai appris après par une foule de SMS de journalistes de TF1 qui étaient visiblement très contents de me retrouver à l'antenne."

France 5 a rediffusé l'émission dimanche 21 sepembre 2008 picto

PPDA confirme qu'il sera à l'antenne sur France 5 : "Je présenterai une émission sur le centenaire de Soeur Emmanuelle, c'est une amie, c'est ma petite grand mère préférée. Je vais même animer sa soirée privée, sans caméra, sans photo, le jour même."

Hugues revient sur les raisons de l'éviction de PPDA.
Clin d'oeil à Daniel Schneidermann qui anima Arrêt sur Images sur cette même chaîne, on voit à l'écran la reproduction d'une de ses chroniques publiée dans Libération. PPDA dédouane Sarkozy ("il m'a téléphoné le lendemain, très content, mais aucun reproche, il ne m'en a jamais parlé"), mais pense que la direction de TF1 l'a viré pour faire plaisir au pouvoir parce qu'il avait été insolent avec le président, en le traitant de petit garçon.

Chronique de Daniel Schneidermann parue dans Libération : PPDA regarde le sujet consacré à aux raisons de son éviction picto






La conversation prend un tour plus personnel quand Hugues évoque Ferrari (qui fut sa compagne, PPDA y fait allusion). PPDA n'a pas digéré qu'elle ne l'ait pas prévenu quand elle a signé son contrat avec TF1 pour prendre sa place.




France 5 - Médias le magazine

PPDA s'énerve, lorsque Hugues conteste son analyse de la baisse d'audience du 20 h présenté par Ferrari qui lui a succédé, considérant que l'audience de PPDA avait aussi baissé. :

" Son journal a fait 2,3 millions de moins que le même jeudi de l'année dernière. Ca m'a enervé cette histoire, les chiffres sont les chiffres. Vous pouvez inventer ce que vous voulez. ... Je ne tolère pas le mensonge. ... En ce qui la concerne et vous la connaissez bien, elle aurait du m'appeler avant. Elle ne l'a pas fait. ... J'ai jamais eu l'ombre d'un mot sur elle. Je n'ai jamais craché sur ce que j'ai aimé, en ce qui vous concerne, c'est la même chose. On a cherché à me diffamer depuis mon départ. J'arrivais vers 10 h 30 h le matin, mais je restais jusqu'à 22 h le soir. J'étais resté le soir de la libération d'Ingrid Bettancourt : heureusement que je suis resté, et j'ai pris l'antenne en direct."

Ensuite, séquence émotions, l'émission sur les médias se transforme en Perdu de vue, lorsque Dorothée, la première fille de PPDA apparaît, sur le plateau : "Une vraie surprise qu'on vous a réservé pour votre anniversaire, 61 ans aujourd'hui!" lance Hugues.

En fait, ces retrouvailles servent de promo à un documentaire sur PPDA et son dernier journal de 20 h filmé par sa fille Dorothée.

PPDA et sa fille Dorothée picto



N'hésitez pas à vous plonger dans notre dossier Ferrari, un courant d'air à TF1.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.